Pseudo

Mot de passe

Ton pseudo :Ton email :
Ton mot de passe :Ton année de naissance :






Note Doll
Note Loft
A vie
Cette semaine
1687
1687
0
0

Aucun commentaire

Lire tous les com'z

aika-neko a 16 points de bonté.

aika-neko
Niveau
7
As du blackjack

Carpe Diem, seize the day. 

 


« En équilibre sur le fil du temps, elle se bascule. Elle ne s'est jamais retrouvée de l'un ou l'autre côté... L'indécision et son bâton la gardent perchée... »

 

Il y a longtemps, bien longtemps de cela, une étoile perchée haut dans le ciel s'ennuyait. Le monde des hommes lui semblait bien trop lointain. Par ennui, par curiosité, l'étoile se décrocha du firmament et se laissa tomber à terre. La chute fut rude, toutefois, et l'étoile se brisa en milliers de morceaux. Ces morceaux d'étoiles se dispersèrent aux grès des vents, aux grès des marées, aux grès des aléas de la vie. Mais si jamais ils se retrouvaient, tous ces petits morceaux d'étoile ? Si jamais ils s'assemblaient à nouveau ? Une nouvelle petite étoile verrait-elle alors le jour ? Quel visage pourrait-elle bien avoir sur la terre des hommes ? Quelle apparence posséderait-elle ? Peut-être aurait-elle des cheveux blonds et doux, des yeux bleus d'été et un sourire tendre et malicieux... Sans doute incarnerait-elle la timide gentillesse qui recèle des trésors d'imagination et d'attention... Quel nom pourrait-elle bien porter ? Probablement un nom qui porterait en lui la tristesse d'une vie de contemplation, mais aussi un nom porteur d'espoir quant à l'avenir... un nom plein de cet optimisme des astres - car, comme on l'ignore trop souvent, les astres sont très optimistes... Et si cette petite étoile s'appelait Aika ?  

La constellation du Chat est un très ancien amas d'étoiles observé pour la première fois par les hommes dans des temps immémoriaux. Treize astres la composent : neuf  naines jaunes - respectivement Cassandra, Prometheus, Valésia, Arténin Ier, Oxyplus, Soufflebise, Géronima, Dorfus et Escorion - et deux géantes bleues - nommées Louisa et Belladorus. 
Bien que le Chat eut toujours été décrit comme étant "aveugle", quelques rares et très anciens téxtes oubliés ou très peu compréhensibles, presque effacés ou tombés en poussière par les siècles passés, si anciens qu'ils sont excessivement difficiles à dater, font pourtant mention de "l'Oeil du Chat", un quatorzième astre central décrit comme le plus brillant et le plus mélodieux de la constellation. Si certains termes sont troubles, cela peut peut-être venir d'une erreur de traduction. Mais cela peut aussi être dû à un savoir manquant et perdu dans le temps - celui de savoir écouter le chant des étoiles. 
Borgne hier, aveugle aujourd'hui, pas un témoignage ne parle cependant de l'explosion de l'oeil étoilé. Mais un seul téxte, une fable ou une poésie, raconte une pluie d'étoiles filantes. Accroché à la qüeue de l'une de ces comètes, l'astre fugueur en aurait-il profité ? Une nuit présent dans le ciel, il disparut à la suivante sans laisser de trace.

Aika avança seule face au ciel nocturne. Les yeux levés vers les points scintillants, elle entendait leur mélodie. Chaque corps céleste avait sa propre voix et elle les percevait toutes si distinctement. Ce n'était pas une voix, ça ne ressemblait à aucun instrument humainement connu. C'était beau. Comme si chaque pulsation de chaque astre avait son propre timbre, son propre rythme et tout cela s'accordait dans un cosmos infini. Et Aika les entendait tous, elle entendait chaque chanson dans une harmonie astrale. Elle avança inconsciemment, fascinée. Elle tendit ses mains en avant alors que tombait lentement du ciel une poussière éclatante. Le débris était à peine plus gros qu'une poussière du chemin sur lequel elle se trouvait. Trop précieux pour être du verre, trop fragile pour être du diamant, elle recueillit cette scintillation, mais, dès que l'éclat lumineux toucha sa paume, il disparut, se fondant en elle, ne laissant qu'une lueur sous sa peau de porcelaine. Vivement, la pulsation gagna en intensité tout en remontant son bras pour se loger dans sa poitrine. La cadence de son chant s'accéléra et la puissance de son flamboiement ne fit qu'augmenter jusqu'à n'être plus qu'un éblouissement soudain. La déflagration d'une blancheur silencieuse se perdit dans le temps et l'espace avant de s'évanouir pour laisser la demoiselle hagarde, les mains devant son coeur. Elle se sentait plus... entière... plus... elle-même... Des bribes d'une vie étoilée pétillaient à la surface de sa mémoire. Et si Monsieur Drozel avait cherché à réparer quelque chose en elle sans savoir quoi exactement ? Si Heart avait vu cette incomplétude dans son coeur ? Combien de petits fragments d'elle-même avait-elle laissé échapper lorsqu'elle s'était posée sur la terre dans toute son innocence ? Une étoile... Une étoile... Astrae, chantaient les astres en l'appelant... et elle les comprenait. Elle ne chantait pas leur langue, mais elle la percevait sans parvenir à leur répondre. 


 

____________________

Age Genre Ville Pays
21 ans Femme Autre
Célébrité préférée Musique préférée Film préféré Plat préféré
Couleur préférée Le job de mes rêves Emission préférée Loisir préféré


© FEERIK GAMES 2015 - Nous contacter - CGU - Charte des forums - Mentions légales - Mon compte - Règles - Comment jouer - 18/02/2019 01:24:32