Pseudo

Mot de passe

Ton pseudo :Ton email :
Ton mot de passe :Ton année de naissance :






Note Doll
Note Loft
A vie
Cette semaine
291
291
0
0

Aucun commentaire

Lire tous les com'z

black-end a 72 points de bonté.

black-end
Niveau
7
Garde forestier
Flash

Tu n'es pas encore membre VIP !
Pour obtenir la pièce VIP et pleins d'autres avantages, tu dois être membre VIP !
Tu peux t'abonner à la semaine pour évoluer à ton rythme.
Si tu es déjà fan d'OhMyDollz, tu peux directement t'abonner pour plusieurs mois.

Rejoins le cercle très privé des membres VIP !

Premier personnage:
Prénom: El'féna
Age: 17 ans
Race: Hybride (mi-elfe mi-fée)
Signes particuliers: ses cheveux aussi vert que la mousse des bois.
Yeux: verts pâles
Couleur: Vert (étrange ;3)
petite fée<3 
Résidence: La tour de pierre au noble royaume de Chei'heya
 
Vous ne me connaissez pas c'est normal mais vous devez sûrement connaître l'endroit ou je demeure...
Ma maison, si je puis la nommée comme ça, est cachée au fin fond de la fôret, on la trouve quand on ne s'y attends pas, et quand on est perdu. Mais elle reste invisible quand on la cherche... j'ha.bi.te la Tour de Pierre. Comment je me suis retrouvée ici? Ecoutez bien mon histoire car je n'ai pas toujours vécue dans la foret...
Moi à 8 ans
Me voici revenue en enfance. J'avais sept ans et je ne savais pas que ma vie était sur le point de basculée...
"Dis papa ou elle est maman?
-Elle nous attends dans l'au-delà ma chérie...
-Dis papa c'est encore loin parce que j'ai mal aux jambes moi.
-Tu veux que je te porte ma chérie. De toute façon, nous allons bientôt faire une halte et tu pourras te reposer."
Depuis que je sis toute petite je me promène de ville en ville avec mon père un elfe roturier du nom d'El'rick. Ma mère je ne me souviens pas d'elle. Quelques fois un flash-back et une odeur, un sourire, un sentiment de chaleur m'envahie. Papa dis que c'est maman, qu'elle nous attend au bout du chemin, que nous la retrouverons bientôt... Enfin nous nous arretons. J'ai les jambes en compote. Mais je vais quand même aider mon papa à ramasser du bois, car il est de plus en plus souvent fatigué.
Ce soir pendant que nous mangeons nos provisions, Papa me dis qu'il ne se sent pas très bien et qu'il aimerait se coucher plus tôt. Alors je me dépèche de manger, et me couche bien vite dans mon lit de fougère. Ce soir comme tous les soirs, il se penche vers moi pour m'embrasser. Ce soir comme tous les soirs, je me niche dans son cou et m'imprègne de sa douce odeur. Et ce soir comme tous les soirs, il me raconte maman...
Ma mère et mon père
"Ta mère était magnifique, et heureusement tu lui ressemble beaucoup, commence-t-il en me chatouillant. Je l'ai rencontrée quand j'avais 17 ans. A cette époque mon père le roi des elfes, ton grand-père Al'mindre m'instruisait pour que je lui succède au moment de sa mort. Ce jour-là, il devait m'emmener voir celle qui deviendrait ma fiancée, la princesse O'naée. Nous nous somme donc rendus au royaume des fées, mais là-bas tout ne s'est pas passé comme prévue... A peine arrivé mon père m'a abandonné dans les écuries du château, pendant qu'il allait voir le roi des fées, Ver'naïr. Pendant ce temps, je parcourais l'écurie de long en large quand tout à coup un étalon furieux est sortit de son boxe. Je vérifiais rapidement que personne n'était monté sur son dos, et je me suis placé devant lui. Je commencais à invoquer mon pouvoir aérien et à envoyer de douces pensées vers lui lorsque qu'une personne m'a tiré en arrière. Déséquilibré je suis tombé les fesses dans la paille. Eh! ne rigole pas, me dit-il souriant, tandis que je ne pouvais plus me retenir devant l'image qui se faisait dans mon esrpit de mon papa les fesses dans la paille. Bon je continu. Surpris et un peu sonné, je me suis relevé tant bien que mal pour voir qui venais de me faire trébucher. Mais il n'y avait personne. C'est alors que je l'ai aperçu flamboyante sur le dos du cheval. Elle était d'une beauté si rare. Des cheveux de feux encadraient son doux visage ovale au teint nacré. Ses yeux vert semblaient fixés sur le cheval qu'elle avait calmé juste en posant sa main sur la croupe du destrier à robe noire. Quand l'étalon fut redevenu docile, elle sauta du cheval et atterrie avec toute la grâce que l'on peut donner à un ètre en ce monde.
-Et c'est là que tu t'es mis à bafouiller comme un bébé, et qu'elle à éclater de rire, dis-je en rigolant. Ensuite tu t'es présenté comme El'rick prince des elfes, et qu'elle t'as répondue qu'elle s'appelait Nehel et qu'elle était la fille cadette du roi Ver'naïr des fées. Vous avez ensuite parlés durant des heures, mais ton père est venu te chercher pour te présenter O'naé. Sa beauté faisait des ravages parmis tous les hommes du royaume, récitais-je, mais toi tu n'avais d'yeux que pour la fougueuse Nehel. Quand ton père l'a appris, il était trop tard, vous vous étiez déjà promis une fidélité éternelle. Bien que vos parents vous aient interdits de vous revoir, vos rencontres devenaient de plus en plus fréquentes, et un jour dans un élant de passion, vous vous ètes unis et maman est tombée enceinte de moi!!!
 Ma mère et moi...
- Oui c'est ça. Mon père en apprenant le sacrilège, me banît. Quand on lui annonça cette triste nouvelle, ta mère supplia son père de nous donner sa bénédiction pour que nous puissions nous marier. Mais les rois sont rois avant d'ètre père, et il refusa. Alors nous sommes sauvés et nous avons errés dans la campagne durant une ou deux lunes. Mais la fin de la grossesse approchait, et nous nous sommes réfugié dans une auberge. Malheureusement, nous étions recherchés, et les aubergistes nous livrèrent à la police. Je me suis débattu comme un vrai démon, mais je ne le vis pas à temps. Un soldat, un des ètres les plus laches qui soit voulu me transpercer, mais ta mère se mit entre nous et reçue le coup à ma place. La voyant tombée dans une mare de sang, je redoublais d'ardeur au combat et je parvins à emmener ta mère loin du champ de bataille. Le coup qu'elle avait reçue à l'épaule l'avait affaiblie, et du sang coulait abondemment de sa blessure, mais la sous la lune d'automne, elle te mis au monde. Elle fut bien courageuse, et aucun cri ne sortie de sa bouche, et de la tienne non plus. Fou d'inquiétude, je t'ai prise dans mes bras, mais tu me regardais, souriante, avec des yeux et un chevelure aussi verts que la fôret au printemps. Ta mère à tentée de se relevée, et je l'ai retenue pour qu'elle puisse te prendre dans ses bras. Elle te baptisa El'fena, fille d'amour d'un elfe et d'une fée, puis elle t'embrassa sur le front. Alors que ses lèvres se posaient sur ton front, une intense lumière blanche nous aveugla. Jaillit de nul part, une jeune femme aux iris fendus s'est approchée de nous. Doucement, elle te pris dans ses bras, et toi tu saisis une mèche de ses fins cheveux violets. Puis elle s'adressa a ta mère et à moi:
"La mort s'approche. Elle vous tends la main, dit-elle à ta maman. Si vous désirez un jour revoir votre fille, il faudra la laisser à son père et m'accompagner là ou il ne peut nous suivre. Un choix s'impose à vous, faites vite, ou la mort vous entrainera dans sa dance éternelle...
-Qui ètes vous? répondis ta maman
-Je suis celle qui vous entoure, celle qui ,vous procure un foyer, celle qui vous fait vivre. Je suis la Terre, et vous Nehel vous ètes ma fille. Le temps est venu de dire au revoir à votre amant et à votre fille. Je vous rappelle en mon sein, pour l'éternité, et pour que vous puissiez veillez sur votre fille jusqu'à ce que je la rappelle à son tour.
-Mais comment va-t-elle survivre sans moi? Et quand reverais-je El'rick?
-Ne t'inquiète pas. Je veillerais sur ta fille et toi aussi tu le pourras mais tu lui resteras invisible. Quand à El'rick, il viendra te rejoindre le jour de sa mort c'est à dire dans 7 ans. Mais dépêche toi si tu veux que tout ceci se réalise.
Voyant que nous n'avions pas le choix, ta mère et moi nous fîmes nos adieux, dans un dernier baisser, puis les yeux remplis de larmes, je l'ai regardée partir avec Meil'a, la Terre. Fou de douleur, c'est toi qui me sauva de ma folie quand tu te mis à pleurer. Je t'ai alors contemplée, toi le tout petit bébé dont j'avais la garde. Toi toute petite chose qui avait maintenant besoin de moi ton père pour survivre, et pour la première fois de ma vie j'entamais mon chemin, un long voyage qui dura 7 ans. Voilà, c'est fini, il faut dormir maintenant. Demain est un autre jour, et tu auras besoin de toutes tes forces pour l'affronter."
Il s'est penchée sur moi et m'a embrassée. Je me suis endormis. Tard dans la nuit, alertée par un bruit, je me suis réveillée. Mon père était penchée sur moi. S'apercevant qu'il m'avait tiré du sommeil, il me prit dans ses bras :
"Je t'aime ma chérie, je t'aime très fort, ta mère t'aime aussi. Souviens-t-en toute ta vie.
-Moi aussi je t'aime Papa, et je lui rendis son étreinte.
Le lendemain il était mort.
Voilà mon histoire. Mais elle ne s'arrète pas la...
 

Depuis, j'ai fais deux rencontres merveilleuses:
J'avais 11 ans lorsque j'ai rencontré ma dragonne, elle était toute petite, blottie au creux d'un rocher, elle ressemblais à peu près à ça:
  
Puis, elle a grandi, et le lien puissant qui nous unissait s'est épanouie avec elle. A 3 ans, elle a commencé à voler:
Maintenant, elle a atteint sa taille adulte, elle est gigantesque et toujours aussi belle. Nous faisons souvent des balades dans le ciel. Je grimpe sur son dos. De la-haut, je vois ma merveilleuse foret, et le vent entraine mes cheveux dans une valse tourbillonante et emporte tous mes problèmes.
 
 
3ème jour du mois de la guerre (Mars)

"Hum..."

* Un grognement réveilla soudain l'elfe. Celle-ci essaya d'ignorer le mal de crâne qui lui enserrait la tête, et parvint à s'asseoir. Elle se souvenait de la vision de sa mère l'enlaçant, puis plus rien. La lumière pour laquelle elle avait senti une grande attirance l'avait engloutie et propulsée dans un endroit. Les rayons de la lune filtraient au travers d'un manteau de verdure qui la surplombait. Elle se trouvait encore dans sa foret, mais ne reconnaissait cet endroit. Tout à coup un mouvement attira son attention. Un homme s'avançait vers elle.*

"Tu es enfin réveillée.*

*Le son de sa voix lui coupa le souffle.*

"Je... Je ...bafouilla-t-elle. Qui êtes-vous?

* Il secoua doucement la tête faisant voler ses cheveux de feu autour de lui*

"Tu ne me reconnais pas? Et pourtant, je t'ai secouru bien plus d'une fois, il reprit devant le regard incrédule de la jeune fille. Par e.xemple la fois ou tu es tombée dans le torrent. Si je n'avais pas été là, tu te serais fracassée contre les rochers. Et cette autre fois ou tu t'es retrouvée prise dans le blizzard.

-Je me suis réveillée dans une hutte de bois clairs, le coupa-t-elle. C'était toi! Tyrïnh

Elle posa ses yeux sur sa chevelure rousse, puis descendit parmi les plis soucieux de son front, suivit le cour de son nez droit. Elle atteignit ses lèvres pleines et vertes... Elle venait tout juste de remarqué ce détail. Elle comprenait maintenant. Il était l'esprit masculin de ces bois. Il était son contraire, celui qui la complétait. Il était l'homme, elle était la femme, et ils étaient là foret.

Toujours assise, et plongée dans ses pensées, elle n'avait pas remarqué qu'il s'était assis à côté d'elle, aussi sursauta-t-elle quand, redressant soudainement la tête, elle se retrouva nez à nez avec l'être divin. Voyant son trouble, il recula vivement, mais elle lui agrippa le bras pour le retenir. Elle tendit la main vers lui, et de ses fins doigts, elle dessina le contour de sa bouche. A son contact, elle frémit en sentant le désir s'emparer d'elle.

Au coeur de la forêt

Que la lune garde notre amour en son sein pour qu'il soit éternel

Il l'attira a elle et l'embrassa tendrement.

" Enfin..., dit-il. Je t'aime belle El'fena.

*Elle se blotti dans ses bras, mais il la repoussa doucement*

" Ce n'est plus l'heure de dormir jolie fée, la bataille fait rage au dehors, Té'handras t'attend, inquiète.

- Tu as raison, dit-elle en relevant la tête. Je dois y aller. Viendras-tu avec moi?

- Maintenant que je t'ai trouvé, plus rien ne me sépara de toi, répliqua-t-il en plongeant son regard dans le sien.

*Ils se relevèrent, puis main dans la main, il se dirigèrent vers l'orée de la forêt.*

Depuis ce jour, je suis plus heureuse que jamais. Nos journées sont certes aussi mouvementées qu'avant à cause de la guerre civile qui regne à Chei'heya, mais le soir, quand je m'endors dans les bras de Tyrïnh, je suis en paix. C'est comme s'il avait toujours été là, mais que je ne m'en été jamais aperçue.

Je me suis rendu compte que ses cheveux changeaient de couleur, comme les miens, de même que ses lèvres. Il joue de la harpe à merveille, et j'adore poser la tête sur ses genoux quand l'instrument laisse échapper sous sa direction un son divin dont il à le secret. Par contre, il est nul au tir à l'arc, et je me suis promis de lui apprendre. Nos jeux d'épées sont

égaux et nous terminons chaque entrainement par un match nul.

Maintenant, je n'ai plus qu'une peur, c'est qu'il disparaisse et qu'il me laisse seule...

Tyrïnh, mon elfe, mon enchanteur...
Second personnage:Elefee
Nom: Inconnue
Prénom: Gami
Age humain: 18 ans
Race: elfe du vent... insaisissable
Signe particulier: Joue de tous les instruments, et est imbattable à l'arc.
Yeux: bleu pâle
Cheveux: blonds
 
*S'incline* Bonjour charmante demoiselles et gentilhommes,
Je vous remercie infiniement de m'avoir inviter dans votre château où il fait bien chaud. Je me nomme Gami, mais on me connait mieux sous le nom de Doigt-d'argent. C'est le nom que vous avez bien voulu me donner, et je le trouve fort charmant. *Sors son luth.*Mais assez discuté, place au chant et à la musique.
0000
Je suis une jeune ménestrelle qui parcour le royaume d'Andalasia vivant de ma musique et de mon arc. Je ne connais pas mes parents, je ne sais rien d'eux s'ils sont vivants, morts. La seule chose que j'ai reçu d'eux, c'est une portrait...

Dans tes bras
Mes parents?
Je sais seulement que j'ai été recueillie par la forêt de Travian lorsque je suis née. A 15 ans j'ai quittée ma demeure au creux des bois pour vivre libre! Enfin libre sans conditions ni autres limites que celles que je m'impose. Aujourd'hui, je n'ai plus qu'une seule famille, les nomades...
 eeeqs.jpg
 
 Blason des nomades...
Moi à 8 ans
EL'fe bonde
l'Elfe et la harpe
 
 
 

 
 
 Dernier Personnage
 
 
 
 
Arme de pirates 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
  
 
Quand volera dans l'azur
Milles étoiles argentées
Quand tomberons les fragments enflammés
Des chaines brisées
La liberté vaincra
L'elfe renaitra.
 
Je rend tous les +2 sauf ceux "à rendre"...

Age Genre Ville Pays
25 ans Femme
Célébrité préférée Musique préférée Film préféré Plat préféré
Couleur préférée Le job de mes rêves Emission préférée Loisir préféré


© FEERIK GAMES 2015 - Nous contacter - CGU - Charte des forums - Mentions légales - Mon compte - Règles - Comment jouer - 20/10/2021 22:13:57