Pseudo

Mot de passe

Ton pseudo :Ton email :
Ton mot de passe :Ton année de naissance :








Note Doll
Note Loft
A vie
Cette semaine
89
89
0
0
mimi-2714
bouuuhh !! viens te venger toi aussi...
20/10/2018 à 19:39:14

Lire tous les com'z

guide-pour-le-rpg a 0 points de bonté.

guide-pour-le-rpg
Niveau
1
Top modèle
Flash

 

  • Qu'est-ce que The Cutie Mark Crusaders?

C'est un projet d'aide au RPG s'adressant aux débutants comme aux experts. Nous sommes plusieurs rôlistes réunies sous une seule bannière et, pour garder notre anonymat, vous nous retrouverez sous les surnoms de: Mrs Smauggy, Maître Gimli, Capitaine Chaussette, P'tit Gremlin et Mamzelle Phineas N. Pour l'instant au nombre de cinq, nous nous agrandirons bientôt pour vous proposer encore plus de conseils et d'avis différents, ainsi que de nouveaux services.

 

  • En quoi The Cutie Mark Crusaders peut-il vous aider?

Personne ne peut se juger comme un parfait rôliste, on peut toujours s'améliorer. Notre concept permet, en plus d'apprendre les bases du RPG, de trouver des avatars originaux et correspondants à vos envies, de trouver facilement et rapidement des rôlistes répertoriés selon leur spécialité, de poster des avis de recherche de Rp via un Wix ainsi qu'une liste de lieux, projets et autres concepts RPG. De plus, nous possédons un compte Ask où les questions anonymes sont autorisées, n'hésitez vraiment pas à nous demander n'importe quoi, nous sommes là pour vous aider.


  • Qui sommes-nous?

Sous les surnoms Maître Gimli, Mrs Smauggy, P'tit Gremlin, Capitaine Chaussette et Mamzelle Phineas N se cachent des rôlistes qui pour des raisons évidentes ne donneront pas leurs pseudos. Mais pas de paniique! Ci-dessous nous allons nous présenter une par une pour le plus grand plaisir de vos prunelles.

Maître Gimli: Je suis le premier dans la liste o/ Enfin, je fais du RPG depuis 5, mais officiellement depuis 4. J'ai peut-être un parcours dit "inhabi.tuel". J'avoue avoir fait autant de surnaturel que d'humain que de fantasy (malgré que je pense que le maître du fantasy soit Mrs Smauggy). Enfin, je mets souvent de mots comme "techni.quement", "par conséquent", "enfin", "bref" parce que ça me donne l'air plus intelligent ;w; Je suis toujours disponible, si vous avez une question ou un commentaire, envoyez-le et je serais heureux de vous répondre. (Vu que je signe mes messages, ne vous étonnez pas de voir l'abréviation "M.G.", j'ai souvent la flemme de tout écrire :3)

 

Mrs Smauggy:

 

P'tit Gremlin: Hellow! J'me présente, P'tit Gremlin à votre service! Ca fait bientôt cinq ans et des brouettes que je fais partie de l'équipage du RPG. Je vais faire de mon mieux pour vous aidez et vous trouvez de bonnes choses pour que vous puissiez avancez tranquillement dans votre vie de Rpgiste! Si vous avez des questions ou des propositions à faire part, n'hésitez surtout pas à cliquer sur le pitit bouton en f0rme de lettre! o/ On répondra présente moi y compris pour vous aidez tout au long de votre voyage dans l'équipage du RPG! En espèrant que tout ceci vous plaira! *^*/

 

Capitaine Chaussette: Cela va faire 5 ans que je fais du RPG et j'ai eu l'occasion de côtoyer tout types de RPGistes. Avec mon expérience (et mon humour un peu farfelu), j'espère pouvoir vous aider le plus possible à vous épanouir dans le milieu du RPG. Pour moi, faire du RPG ne doit pas devenir un fardeau et c'est entièrement dans le but d'aider que je fais parti de ce projet, n'hésitez donc vraiment pas à envoyer un MP pour demander de l'aide. Je serais toujours là! ^^ Avec mon humour chelou et le pseudo le plus badass de l'univers (il faut se l'avouer), je tiens pour l'instant la banque de Vava's avec ma pote Mrs Smauggy.

 

Mamzelle Phineas N: Hola todo el mundo ! <3 Bon, bah moi je suis la dernière parce que je suis la dernière à avoir rejoint le groupe. Je fais du RPG depuis 4 ans, cela dit j'ai fait une longue pause de 6 mois à un moment. Je mets beaucoup trop de smileys, sauf quand je suis en colère :/ Donc ne soyez pas étonné ! x') J'ai déjà eut une doll de Conseils de RPG, mais c'était trop de boulot à tenir seule ;w; Alors me voici ! Je fais surtout du RPG surnaturel, mais j'ai tendance à beaucoup m'inspirer de livres, films, séries, mangas, etc. Voilà voilà... Que dire de plus ? Ah oui ! Mon surnom vient d'Harry Potter. Parce que Phineas Nigellus, quoi. Vali valou ! Es todo para mi ! :3


Savoir lequel d'entre nous a proposé le projet ne vous regarde pas.

 

                       

(le WIX est en cours de construction)

 

INTRODUCTION: Le RPG, késaco?


Le RPG vient de l'anglais Role Playing Game, qui signifie littéralement jeu de rôles. Quand on fait du RPG, on crée des histoires en jouant des personnages (inveentés ou repris) avec des personnages d'autres joueurs: c'est comme écrire un roman à deux. N'importe quoi peut se passer dans un Rp: violence, amour, insultes, rivalité, mariage, amitié, mort... C'est un moyen génial de laisser libre cours à notre imagination et cela permet de nous évader un peu. Bien entendu, il existe un tas de rôlistes classées dans plusieurs catégories: d'abord les multi-personnages (dont vous vous doutez la particularité), puis les fantastiques, qui s'opposent aux réalistes, etc etc.. Bien entendu, on peut mélanger plusieurs catégories pour se sentir le plus à l'aise possible et c'est ce que font la majorité des RPGistes. Ne reste plus qu'à trouver son domaine de prédiliction et hop, vous n'avez plus qu'à rejoindre l'aventure!

Le QSJ sera divisé en trois grandes parties qui traiteront les trois grands sujets du RPG. Chaque partie sera composée de pleins de petits sujets, mais certains seront récurrents comme les conseils des CMC et des autres rôlistes, le reste sera en fait un tas de petits "articles" permettant la bonne évolution dans le milieu du RPG et avant-tout d'aider les nouveaux comme les anciens.

 


PARTIE 1: Le personnage


Parce qu'il est le plus important, parce qu'il est le pilier de votre RPG et le médium entre votre univers et les autres, voici une liste de conseils et autres trucs pratiques pour faire de lui un personnage uniique et attrayant.


Sommaire:

  • Conseils des CMC
  • Conseils d'autres rôlistes (à venir)
  • Trucs & astuces pour la création de votre bébé (à venir)
  • La banque des races de Mrs Smauggy
  • La banque d'avatars de Capitaine Chaussette et Mrs Smauggy
  • Ex'emples types et clichés de ce qu'il faut à tout prix éviter
  • Le meilleur support en fonction de votre univers (à venir)
  • Le débat qui fait rage: faut-il préciser l'orientation se'x'uelle?
  • Plaire ou ne pas plaire, telle est la question: les personnages sur mesure
  • Et sûrement deux trois autres trucs que j'ai oublié de lister.

 

CONSEILS DES CMC

 

Capitaine Chaussette: Puisque le gros de la conception du personnage est traité dans les prochaines rubriques, je parlerais plutôt de petits détails, certes petits, mais qui peuvent tout changer. Tout d'abord, ne considérez jamais votre personnage comme un subsitut de votre personnalité. Une relation amoureuse en Rp n'équivaut pas à une relation amoureuse réelle. Ne confondez jamais RPG et IRL sinon cela risque de vous créer un tas d'ennuis que nous ne vous souhaitons vraiment pas. Ensuite, n'essayez pas de faire un personnage juste pour qu'il plaise aux autres, il doit avant tout vous plaire à vous. Suivre un énième effet de mode, vouloir intégrer spécialement un projet qui ne correspond pas à votre personnage actuel, essayer de ressembler à Gertrude, s'intégrer dans ce qui semble être l'élite éphémère d'OMD... Non, votre perso sera avant tout votre plus grand chef d'oeuvre, les autres passeront après. S'il vous plaît, il plaira forcément aux autres (non, l'inverse ne marche pas). N'essayez pas de jouer une célébrité ou un personnage déjà existant à moins de l'avoir bien mis à votre sauce, car, même si c'est tentant, ce n'est pas quelque chose de très glorifiant pour soi-même et surtout, vous risquez d'attirer les petites rpgistes en châleur qui ne discernent pas le RPG de la vie réelle. Et ce genre de personnes n'est absolument pas bénéfique pour votre RPG. Je pense avoir tout dit, pour le moment, alors je laisse la parole aux autres!

Maître Gimli:  Pour rejoindre ce que dit Cap' Chau', il ne faut pas trop vous investir "émotionellement" parlant dans vos rp. D'accord, oui, pour créer des liens entre les personnages, il faut mettre des sentiments, mais pas les vôtres. Si l'autre rpgiste cesse le rp, ne soyez pas en colère contre celui-ci, ne lui envoyez pas des insultes, cela ne servira à rien. Les gens sont généralement inflexibles face à de pareils comportements et - s'ils suivent mon ex.emple - vous bloqueront. Donc, pitié, mettez une distance entre ce qui se passe dans vos rp et IRL. Il est normal de s'attacher à des gens, mais les personnes viennent et partent ici. De plus, ne créez pas un personnage "pour la mode", un personnage éphémère à moitié construit si vous vous sentez incapable de le jouer. Ne créez pas des personnages avec des traits de caractère que vous ne pourrez jamais comprendre parce que vous trouvez ça "cool". Ce n'est pas tout le monde qui peut jouer un psychopathe convenablement. Ce n'est pas tout le monde qui peut bien jouer un coureur de jupon. Trouvez un type de personnage qui vous correspond et que vous vous sentez apte à jouer. Il y a quelques temps la mode était au vampire dans le style "Twilight", maintenant elle est aux jeunes adolescents en difficulté coureurd de jupon. Aussi, si vous ne vous sentez pas à l'aise de jouer un homme, ne jouez pas d'homme. Vous ne devez pas vous sentir obligé de jouer un personnage avec lequel vous ne vous sentez pas à l'aise. De même que certaines demoiselles ont de la difficulté à jouer des femmes. Un personnage dépend, avant tout, de vous! (Oui, ça rejoint beaucoup ce que dit Cap' Chau', j'essaierais de refor.muler plus tard...)

(EN CHANTIER)


CONSEILS D'AUTRES RPGISTES

(EN CHANTIER)

 

TRUCS ET ASTUCES

(EN CHANTIER)

 

BANQUE DE RACES DE Mrs SMAUGGY

Après le genre et le prénom,  la race est l'élément clé venant directement dans l'esprit du rôliste. Et, avec le nombre incalcu.lable de légendes ex.istant dans le monde, on peut bien se douter que des races, il y en a énormément. Je vais donc vous proposer une banque répertoriant les principales, avec, notamment, les erreurs à ne pas commettre, et les choses à savoir. 

VAMPIRES : Créatures nocturnes, les vampires ne supportent pas la lumière du jour. Si quelques-uns peuvent y survivre quelques instants, le soleil est mortel à la grande majorité (à moins de trouver une raison plausible pour une telle capacité) Si les vampires se sont démocratisés ces derniers temps, il est, je pense, important de se rappeler que, avant tout, un vampire est un prédateur. Il peut, certes, se nourrir de sang animal, mais son intérêt se reportera toujours davantage sur un humain. Dénué d'âme, il est dur pour lui de ressentir des choses comme l'amour ou l'amitié. Il peut être tué de différentes manières : brûlé vif (oui, enfin, vif...), décapitation, un bain d'eau bénite, un pieu dans le coeur. 

 

DEMONS : Créatures issues du plus profond des Enfers, ils sont les versions torturées et corrompues d'Anges ou d'âmes humaines. Possédant une fôrme véritable monstrueuse, les Démons, pour marcher sur la Terre, doivent posséder des corps humains. Dénué de sentiments et donc d'attachements véritables, certains Démons ont la possibilité de faire des pactes avec des âmes mortelles, ces dernières mourrant dans d'atroces souffrances pour, après leur mort, devenir à leur tour des Démons. Enfants de Lucifer, ils sont sensibles à l'eau bénite, qui brûle leur peau. Il est très difficile de tuer définitivement un Démon, mais, de manière générale, l'exorcisme est le meilleur moyen. De même, il ex.iste des pièges démoniaques et des moyens anciens de se protéger de la possession. 

 

ANGES : Créatures opposées aux Démons, les Anges sont les premières créations de Dieu. Messagers et/ou soldats, leur véritable fôrme est insupportable à contempler pour un mortel. Pour fouler la Terre, ils doivent, à l'instar des Démons, posséder des corps humains (avec l'accord cependant obligatoire de l'hôte), ou bien se créer une apparence, une enveloppe charnelle. Purs et obéissants, le pêcher leur est strictement interdit. Si certains Anges brisent les règles en tombant amoureux, par ex'emple, avec un humain, ses ailes lui sont arrachée, il n'est plus qu'Ange Déchu. Les descendants d'une telle union sont les Nephilim, peu nombreux à ce jour car souvent massacrés. Il est cependant très, très peu probable que des descendants d'un Ange et d'un Démon soit concevable. 

(To be continued...)

 


LA BANQUE D'AVATAR DE Mrs. SMAUGGY & CAP' CHAUSSETTE!

 

Yo! Ici Capitaine Chaussette. Comme la majorité des RPGistes, mes personnages sont représentés physiquement grâce à des images et des photos longtemps cherchées. Dans cette rubrique, je vais vous donner le plus de conseils possibles pour que votre personnage diffère des autres grâce aux images que vous allez choisir. Si vous souhaitez collaborer à ce projet de n'importe quelle manière, n'hésitez pas et envoyer un MP! Avant de commencer, voici les questions que vous devez vous poser quant à l'avatar de votre bébé. 

IMAGES OU PHOTOS? Telle est la question. Tandis qu'une image vous aidera plus si vous êtes à la recherche d'un physique particulier (ex: yeux bleus), les photos sont quant à elles plus facilement trouvées quand on a déjà le nom de la personne. Tout dépend de ce que vous recherchez. Dans cette rubrique, nous parlerons essentiellement des photos.

GOOGLE IMAGES? NON, NON ET ARCHI-NON! Google, même s'il peut être votre meilleur allié dans la création de votre personnage, ne vous aidera pas pour la tête de votre perso'. De nos jours, tout le monde a les mêmes images Google pixélisées dégueulasses et m0ches. Soyez originaux! Il y a de bien meilleurs sites pour ça: Weheartit, Tumblr, Deviantart, Flickr, Favim...   

-> J'AI DEJÀ UN NOM! Super, dans ce cas, tu n'as plus qu'à aller chercher tes images dans les sites proposés ci-dessus! 

-> J'AI AUCUNE IDEE... Et c'est pour les situations comme ça que je suis là pour vous aider. Nous entrons dans le gros du sujet: la banque d'avatars.

Tout d'abord, voici une liste de sites permettant de rechercher des personnes correspondant à vos critères, la plupart de ces sites marchent selon les tags: nationalité, âge, genre, particularité physique. Attention! Ils sont en anglais donc veillez à tout traduire!

X     X     X     X     X      X     X         X   X

Mes préférés étant le 5ème, le 8ème et le 9ème de part leur simplicité. Pour des recherches un peu moins approfondies, vous pouvez consulter les listes d'acteurs de telle ou telle série (ex: GoT ou Reign pour des avatars médiévaux, Degrassi ou Pretty Little Liars pour des adolescents, etc...) ou encore ceux des émissions de mannequinat (ex: The face). Casting de Top Model USA saison 13; Casting de The 100; Casting de Twisted. Vous pouvez faire de même avec n'importe quelle série, n'importe quel film et n'importe quelle émission!

Pour des personnages jouant dans des périodes historiques: X

Pour ceux qui auront la flemme de passer une heure à fouiner dans ces sites (ne vous en voulez pas, on est tous un peu comme ça), voici une liste que j'ai moi-même préparé d'avatars pas ou peu pris sur ce site. La majorité ont un physique "atypique" sortant des critères standards "petite brune aux yeux bleus" et "bad boy blond méché tatoué" pour que, rien qu'avec votre photo, vous puissiez vous démarquer. Elle est pas belle la vie?

Blonds aux yeux clairs: Dylan Sprouse; Justus Eisfeld; Jourdan Miller (+brune); Leila Goldkuhl (+dents du bonheur); Ekaterina Normalnaya; Eve Delf; Maddi Bragg (+piercing); Erika Linder (+androgyne); Nicola Wincenc (+cheveux longs)

Blonds aux yeux noisettes: Emil Andersson (+cheveux longs); Malcolm Lindberg (+cheveux longs); Chelsea Schuchman;

Blonds aux yeux sombres: Suki Waterhouse; Remy Ryan

Châtains aux yeux clairs: Jessica Clarke; Wynston Shannon (+tâches de rousseur); Jake Cooper

Châtains aux yeux noisettes: Marie Louise Bang; Christina Hoch (+tâches de rousseur); Samuel Larsen (+dreadlocks)

Châtains aux yeux sombres: Sam Alexander; Inka Williams; Harry Gregory ( +piercing+écarteurs); Teresa  Kačerová

Bruns aux yeux clairs: Grace Hartzel; Amanda Steele; Ethan James; Luma Grothe;

Bruns aux yeux noisettes: Simone Nobili; Miles Mcmillan (+cheveux longs)

Bruns aux yeux sombres: Emily Bador; Felice Fawn (+goth); Zoe Saldana; Kiko Mizuhara; Diego Barruecos (+piercing); Ira Chernova (+tatouages);

Coloration: Grace Hartzel; Sanne de Vries; Chloe Norgaard; Amanda Steele; Charlotte Free; John TuiteKelly Eden (+taille haute);  Lucky Blue Smith; Pyper America; Day Andrek; Julianna Cox; Tevin Tchenomaina; Krystal Korruption;


Cette liste est régulièrement mise à jour, une bonne raison pour y jeter un coup d'oeil de temps en temps! Un nom, une idée, un conseil, une appréciation? Direction les MP's. De même, si vous vous servez de l'un des noms dans la liste, prévenez-nous pour que l'on puisse le retirer. Puis un p'tit message, ça fait toujours plaisir!


 


CLICHÉS & AUTRES ÉLÉMENTS À ÉVITER, AVEC CONSEILS

DE MAÎTRE GIMLI & MAMZELLE PHINEAS N.


Il existe deux types d'éléments à évité: ceux qui sont récurant et par conséquent qu'on retrouver un peu partout et les purs clichés. Vu nos expériences respectives, je - Maître Gimli - traiterai des semi-clichés ou éléments récurant et notre chère Mamzelle Phineas N. traitera des purs clichés. De plus, nous avons deux manières complètement différentes de présenter l'infor.mation. Donc, la première partie sera beaucoup plus visuelle et la seconde plus à l'écrit.

 

Ici nous ne traiteront pas de ce que les rageux appellent un cliché (en autre terme: dès qu'une femme est belle et un brin séductrice, ils crient au cliché et en font tout un drame). Les clichés ne sont pas toujours déplaisants, même que certaines sautent directement sur ceux-ci quand il est temps de choisir le personnage, car qui n'a jamais rêvé d'un beau brun ténébreux qui cache un lourd secret ou d'un vampire végétarien aussi doux qu'un agneau qui cherche l'amour chez les humains? Nous ne sanctionnons pas de tels personnages, nous allons juste vous donner quelques trucs pour les éloignés du lassant déjà vu et du stéréotype. Beaucoup de personnage semi-cliché ou cliché peuvent être recyclés en très bons personnages, il suffit de savoir comment faire. Il ne faut pas vous décourager! Aucun personnage n'est bon pour les poubelles, il y a toujours une manière de l'éloigner du poncif!


Le semi-cliché ou éléments lassant par Maître Gimli

En réalité, j'ai littéralement créé 3 personnages avec des éléments redondant (par conséquent, j'ai choisit une effigie, une histoire, un caractère, etc.). Les quatre présentations seront au début présenté comme elles le seraient sur une page. Puis un peu plus loin, vous verrez une version avec les éléments redondant surligner ainsi que des conseils pour les éviter/les corriger.

(Je consens que vous puissiez avoir de la difficulté à lire, c'est pourquoi si vous voulez voir les images plus nettement, il vous suffit de cliquer sur celle-ci, vous pourrez les voir dans leur taille réelle)


 

Mais qu'est-ce qui cloche chez elles? Si vous n'avez pas une petite idée, voici les éléments redondants présent dans ses fiches ainsi que des conseils pour les éviter pour chacune des fiches.

 

 

-Élément redondant.1 : Passer trois lignes ou plus à complimenter sans cesse le personnage

Ne sur complimenter par votre personnage un « Elle avait des cheveux bruns et soyeux qui tombaient tels des fils de fers jusqu’au bas de son dos, des yeux aussi bleu qu’un ciel d’été sans le moindre nuage, des lèvres rosées qui s’étiraient en un sourire et un teint pâle » convient très bien. Pas besoin de rajouter des « parfaits », « sublimes », « magnifique », etc.


-Élément redondant.2 : La combinaison de mannequin; connue; séductrice; aguicheuse.

Tous les mannequins ne sont pas connus. Tous les mannequins ne travaillent pas pour Dior et Victoria Secret. Toutes les mannequines ne sont pas séductrices et aguicheuses. J’avoue avoir consulté beaucoup de fiche où on parlait de jeunes femmes normales qui étaient mannequins et sur dix, à peu près 8 sont des mannequins célèbres qui bossent pour Dior ou autre et sont séductrices. Si votre personnage est mannequin : Développez. Pourquoi? Comment? Et n’allez pas directement vers la popularité. Beaucoup de mannequin sont peu connus.


-Élément redondant.3 : Le passé difficile employé à tort et à travers.

Oui, un passé difficile peut être attrayant, mais ne le mettez pas pour faire beau, ayez au moins une raison de le mentionner autre que dire « Regarde comme la vie de mon personnage est trop bien, elle a eu un passé difficile, mais elle est MÉGA populaire maintenant, alors, non, mais quoi. » S’il n’y pas de raison de le mentionner, ne le faites pas, s’il vous plaît, j’ai l’impression – de temps à autre – que la moitié des personnages d’Oh My Dollz ont eu un passé TROP difficile. Si le passé difficile du personnage est sans grande importance, ne le mentionnez pas. Dans le cas où il est important, détaillez, pourquoi est-il important, quel impact a-t-il sur la vie actuelle du personnage?


 

 

-Élément redondant.1 : La victimisation de son personnage.

Bon d’accord, Meredith n’a plus de parents (pourquoi dans le trois quart de cas ceux-ci sont morts sous ses yeux?), mais ce n’est pas une raison pour le rappeler au moins dix fois dans sa présentation n’y-a-t-il rien de plus intéressant à dire sur celui-ci? Rayez ces phrases vides de sens qui servent à victimiser votre personnage et consacrez ces lignes à développer sur son caractère ou même, comment elle a réussi à s’en sortir.


-Élément redondant. 2 : De traumatisée à criminelle

C’est correct, la vengeance est utilisée depuis le Moyen Âge pour donner une quête à un personnage, mais le personnage n’a pas besoin de tomber automati.quement dans la criminalité parce que ses parents sont morts. Bon, je n’ai pas vraiment de conseil à donner là-dessus, juste d’essayer d’éviter de le faire tomber dans la criminalité, sauf s’il y a une bonne raison de le faire (et pas du cliché dans le style : celui qui tua ses parents étaient le chef de la mafia la plus puissante de tout New York.)

 

 

 

-Élément redondant 1 : Le vampirisme à la The Vampire Diaries ou Twilight

D’accord, d’habi.tude c’est un homme, mais j’ai fait une femme. Les vampires (voir banque de race pour plus amples infor.mations) ne sont pas censés être transis d’amour pour les humains. Ils ne sont pas plus censés être végétariens. Oui, c’est devenu une mode après la sortie de ces deux sagas j’ai l’impression, si le vampire n’est pas végétarien : c’est un monstre sans sentiment qui boit du sang 24h/24h et qui est trop dangereux. Enfin, pour l’éloigner du redondant, laissez lui sa nature de prédateur sans tomber dans le « trop dangereux qu’il va te bouffer direct. »


Pour ce qui est de la famille de vampire connue qui adopte des petits vampires pour les aider à s’intégrer, non, pitié ;w; Les vampires sont généralement des créatures solitaires qui ne vivent pas en société (voir banque de races), pitié, ne tomber pas dans Twilight. D’accord, il y a des personnages sympas dans Twilight, mais pas ça, pitié. Un seul conseil, évitez de créer une famille adoptive de vampires qui veut absolument s’intégrer à la société pour devenir de gentils humains-vampires.


-Élément redondant 2 : Pourquoi manipulateur, mais oh non, je n’utilise pas mes pouvoirs!?

Si votre personnage est manipulateur et dispose d’un don qui lui permet d’envoûter les gens – si vous ne précisez aucune conséquence qui puisse l’indisposer – pourquoi ne veut-il pas l’utiliser? Pourquoi? De plus, s’il celui-ci est capricieux et que les gens peuvent lui obéir seulement s’il les envoûte, pourquoi n’utilise-t-il pas son don? Voici un petit ex.emple des traits de caractères qui ne vont pas ensembles. Faites attention de ne pas mettre des traits qui entrent en contradiction parce que – selon mon expérience personnelle – le personnage aura des incohérences qui pourraient facilement le rendre difficile à jouer.

 

Je consens ne pas avoir traiter de la totalité de ce qui a été souligné, mais je pense que selon ce qui est écrit, vous pourrez aisément comprendre pourquoi certains éléments ont été surlignés sans que je doive me faire un devoir de vous les expliquer un par un. Je consens aussi ne pas avoir totalement surligné tout ce que j'ai dit, mais bon. Je tiens à rapeller que ce n'est pas parce que c'est à l'impératif que c'est un ordre. Ces sont des conseils, à prendre ou à laisser.


Les clichés par Mamzelle Phineas N.

 

Bonjour la compagnie ! :3 Contrairement à Maître Gimli, je vais, moi, m'attarder sur les "purs" clichés. Mon but n'est pas de vous dire que telle base de personnage est bonne à jeter, mon but est de vous expliquer ce qui ne va pas dans tel ou tel cliché - outre le fait que ce soient des clichés - et de vous donner des astuces et des conseils pour développer vos personnages, et les extraire de la catégorie "lieu-commun". 

Quelques clichés, donc :


- Le Psychopathe sadique et schizophrène tueur en série.

Qu'est-ce qui ne va pas ? Tout d'abord (et là je vais briser un mythe), un psychopathe n'est pas forcément violent. Un psychopathe est une personne insociable, immature, égocentrique, incapable d'éprouver du remord ou des émotions, qui prend du plaisir à la manipulation mentale et au harcèlement moral. Le sadisme et la psychopathie sont deux pathologies différentes qui ne vont pas forcément de pair - et même assez rarement. Quant à la schizophrénie, il ne s'agit pas d'un dédoublement de la personnalité, mais d'un délire psychotique qui fait perdre la notion de réalité et peut provoquer des hallucinations. Mais, dans tous les cas, la psychopathie et la schizophrénie sont deux pathologiques non compatibles. Ce genre de personnage est non seulement cliché, vu et revu, mais il manque en plus totalement de réalisme, et de profondeurs. En effet, on ne naît pas psychopathe ou schizophrène. Soit, les gènes peuvent intervenir (on ne sait pas réellement d'où ça vient), mais le passé compte tout autant, surtout si l'on en arrive au niveau "meurtrier". Si une personne est atteint au point de tuer, c'est, normalement, qu'il a vécu des choses comple'xes et difficiles auparavant. Se contenter de dire "Il est fout, sadique, et il tue des gens", ça ne suffit pas. Il faut dire pourquoi. Se mettre dans sa tête.


- Le geek intello insociable timide et humilié sur qui tout le monde s'acharne.

Qu'est-ce qui ne va pas ? Un intello n'est pas forcément un geek, et vise-versa. Et - en tant qu'intello, j'y tiens - c'est pas parce qu'on est le meilleur de la classe qu'on se fait insulté et humilié. On peut être très intelligent et sociable, et on peut être très intelligent et bien intégré. Par pitié, essayez autant que possible de briser ce mythe. 

 

- Le beau gosse qui fume, boit, se drogue, couche tous les soirs avec une fille différente mais cherche l'amour.

Qu'est-ce qui ne va pas ? Tout d'abord, en règle générale, les filles ne se jettent pas sur les mecs qui fument, se droguent et boivent tous les soirs. Ou alors elles ont une case en moins. Ensuite, un personnage ne devient pas un con'nard alcoolique et drogué sans raisons, juste pour le fun. Il y a une histoire derrière ce genre de comportement, une raison. 


- Le gay qui n'assume pas son orientation et qui se fait martyriser.

Qu'est-ce qui ne va pas ? Alors là, ça va faire mal. Une orientation se'xuelle ne nous définit pas. Si on est pas "un hétéro", on est pas "un homo". Un type n'est pas juste défini par son orientation se'xuelle, et limiter un personnage au fait qu'il soit homose'xuel, c'est un pur cliché. De plus, on peut être homose'xuel et l'assumer, on peut être homose'xuel et ne pas être une victime. Et surtout, quand on a 17 ans, en général, on n'est pas franchement au courant de si on est gay ou hétéro. 


 

- La timide aveugle/sourde/handicapée

Qu'est-ce qui ne va pas ? Ce n'est pas parce qu'on a un handicap qu'on est forcément timide, faible et mal dans sa peau. On peut apprendre à vivre en étant sourd, aveugle ou en fauteuil roulant. On peut être forts et handicapés. 

 

Je m'arrête là pour la liste des clichés. J'en rajouterai peut-être quelques-uns plus tard. 

Mais, à présent, je vais passer à comment, à partir d'un cliché de ce genre - ou non, d'ailleurs - développer votre personnage pour le rendre plus original, plus uni'que, plus personnel. Et pour cela, deux choses immensément importantes à développer : l'histoire, et le caractère. 


- L'histoire.

Développer l'histoire d'un personnage est extrêmement important, car cette dernière est toujours uni'que, contrairement à ce que l'on retrouve dans les clichés. Et quand je dis développer, ce n'est pas simplement réfléchir à l'élément le plus marquant de sa vie et à son quotidien. Développer l'histoire d'un personnage, c'est la développer dans les détails. Où et quand est-il né ? Dans quelle genre de famille ? Comment a-t-il grandi, dans quelle ambiance ? S'il a des pouvoirs, quand se sont-ils manifestés ? A-t-il des proches, des gens qui l'ont marqué ? Toutes ces choses comptent. Vous n'êtes bien sûr par forcés de donner toutes ses infor'mations dans la des'cription de votre personnage, mais il est important que vous, vous connaissiez la réponse à ces questions. Il arrive cependant que développer l'histoire puisse paraître un peu difficile, aussi, voici quelques astuces que j'ai moi-même utilisées plusieurs fois : (d'autres viendront peut-être)


• Astuce n°1 : Prenez un personnage, gardez son caractère, son physique... Et prenez plusieurs histoires, plusieurs pouvoirs, plusieurs univers. En quelques sortes, il s'agit de créer plusieurs personnages différents ayant le même physique et le même caractère (environ), mais ayant une histoire différente. Vous pourrez ainsi jouer votre personnage dans différents univers, avec différents pouvoirs, dans différentes vies, et cela vous permettra, à fortiori, de voir quelle vie vous préférez, et quels détails de l'une ou de l'autre de ces histoires vous plaisent. 

Par ex'emple, partez du principe du "beau gosse coureur de jupon", imaginez son physique, développez un peu son caractère, et faites-en :

- le prince d'une cité Fantasy étouffé par les convenance qui rêve de s'évader

- un adolescent populaire maltraité par son beau-père

- un sociopathe colérique enfermé dans un hôpital psychiatrique

- un vampire sanguinaire, fils d'un seigneur du monde de la nuit

Dit comme ça, ça fait également un peu cliché, non ? Ce n'est pas grave, puisque ce ne sont que des ébauches. Après avoir rédiger les des'criptions de façon précises, jouez-les pendant un temps, et voyez quels traits de caractères vous plaisent le plus, quels aspects de la vie de chacun de ces versions du même personnage vous inspirent. Et, au final, faîtes un mix de tout cela, reprenant les aspects qui vous plaisent.

Pour reprendre l' ex'emple, gardez le caractère et le physique. Gardez le fait qu'il rêve de s'évader, le fait qu'il soit populaire et maltraité, le fait qu'il soit sociopathe et qu'il soit vampire. Et vous avez déjà un personnage légèrement plus comple'xe que le tout premier ;)

 

• Astuce n°2 : Tout simplement, tentez de rédiger l'histoire de votre personnage de façon très détaillée. Quelque chose qui fasse au minimum une dizaine de lignes. Expliquez quand et comment est-il né, de quels parents, dans quelle ambiance il a grandi, s'il y a un événement marquant dans son existence qui a tout changé, comment il l'a vécu, comment il en est arrivé là. 

Quand je dis qu'il faut savoir comment votre personnage a vécu les événements de sa vie, je veux dire qu'il ne suffit pas de se contenter d'un "il l'a bien pris" ou "il l'a mal pris". Tentez de vous mettre à la place de votre personnage, de penser comme lui, d'imaginer ce que vous feriez si cela vous était arrivé à vous. Par ex'emple, dans le cas d'un personnage sourd, aveugle ou handicapé, s'il n'est pas né ainsi, comme l'est-il devenu ? Comme le vit-il ? Et s'il est né ainsi, de même. Dans le cas (évoqué plus haut par Maître Gimli) d'une adolescente ayant vu ses parents se faire tuer sous ses yeux, pourquoi ne pas rédigez, pour vous - pas forcément pour sa des'cription, ce moment fatidique ? Il faut que vous sachiez ce que sait votre personnage. A quoi ressemblait le tueur ? A-t-il parlé ? Et votre personnage, où est-elle ? Sous le lit ? Derrière la porte ? Comment le tueur a-t-il agi ? Les détails sont la clé du personnage, c'est grâce à eux qu'il devient uni'que. 

 

• Astuce n°3 :  Personnellement, j'adore les clichés quand ils sont bien tournés et personnalisés. Entre autre, une chose qui peut être intéressant, c'est de mélanger plusieurs clichés ensembles. Par ex'emple, une psychopathe tueuse en série handicapée, c'est déjà plus original, non ? :3 Essayez toujours ce genre de petites choses.

 

• Astuce n°4 : Plus qu'une astuce, c'est un conseil : soyez osés. N'ayez peur de rien. Si, comme moi, vous aimez créer des personnages en rapport avec des univers précis (Harry Potter, Percy Jackson, Mutant, Seigneur des Anneaux, etc), n'ayez pas peur de faire un personnage qui pourrait changer l'histoire, n'ayez pas peur de faire un personnage issu, par ex'emple, de l'union de deux personnages déjà existants. Si l'histoire est bien tournée, alors il n'y aura pas de raisons que votre personnage ne marche pas.

 

- Le caractère.

Le caractère est également très important lors du personnage. Si l'histoire vous permet de rendre votre personnage uniq'ue, le caractère, lui, vous permet de tenir votre personnage durant le RP'. C'est pour cela qu'il est important de le développer suffisamment, et de ne pas s'arrêter à "coureur de jupons" et "mystérieux".


• Astuce n°1 : Le caractère va de paire avec l'histoire, car même si on est tous différents à la base, notre façon d'être et de voir le monde évolue en fonction de ce que l'on a vécu. C'est pourquoi ce peut être intéressant de rédiger, comme dit plus haut, l'histoire en détail, mais à la première personne, en vous mettant réellement à la place de votre personnage, en prenant ses mots, en comprenant qui il est. 

Pour reprendre l'ex'emple du garçon homose'xuel vu plus haut, si vous voulez expliquer comment il a su qu'il aimait les hommes, vous pouvez vous contentez de dire :

"Il tomba amoureux d'un garçon"

ou vous pouvez dire :

"Je l'ai aimé. Ses yeux, ses lèvres, sa façon d'être. Quelque chose chez lui m'a foncièrement attiré."

 

•  Astuce n°2 : Encore une fois, ce n'est pas vraiment une astuce, mais plutôt un conseil. Évitez de vous contentez d'un seul trait de caractère important. On voit de plus en plus des concepts basés sur les 7 péchés capitaux, sur les passions (passionné de danse, de musique, de photos, etc) ou sur les maladies mentales. Mais ce n'est pas suffisant. On n'est pas juste jaloux, on n'est pas juste passionné de danse, on n'est pas juste bipolaire. Nous sommes plus complex'es que ça, et votre personnage doit l'être également.

 

• Astuce n°3 : Une dernière astuce, qui peut paraître un peu petite, mais qui, à long terme, fonctionne : tentez, lorsque vous regardez des films, séries, lisez des livres ou même simplement assistez à certaines scènes, d'associer certaines scènes, certaines répliques, certaines réactions, à vos personnages, en fonction de leur caractère. Cela vous permettra, à fortiori, de compléter la liste des traits de caractères de votre personnage et de préciser sa façon de voir le monde. 

 

Voilà voilà pour le moment ! ^w^ Ce sera tout pour ma liste de conseils pour compléter un cliché pour en faire un personnage comple'xe :3 Si jamais vous avez des questions, s'il y a des choses qui ne sont pas claires, si vous voulez un conseil sur un cas précis, alors nos MPs et notre Ask vous sont ouverts :3 N'hésitez pas !

 


Le meilleur support en fonction de votre univers

 

(en travaux...) 


Le débat qui fait rage: faut-il préciser l'orientation se'x'uelle?


L'avis de Maître Gimli : Selon moi, l'orientation se'x'uelle n'a pas besoin d'être précisée. Si la joueuse désire le faire pour ses propres raisons, elle peut le faire, mais généralement elle ne devrait pas se sentir obligée de le faire. Toujours selon moi, l'orientation permet aux demoiselles qui se spécialisent dans le "love" - pour ne pas dire les pucelles en chaleur - de mettre plus facilement le grapin sur des mâles ''convenables'' selon elles, si l'orientation est précisée. De plus, je trouve que l'orientation ne devrait aucunement influencer le choix d'une personne, c'est pourquoi je ne vois pas pourquoi elle devrait être précisée. De plus, je ne pense pas que la joueuse doit précisée son orientation (NON!), on est pas sur un site de rencontre!


L'avis de Mamzelle Phineas N : Pour moi, l'orientation se'xuelle ne doit être précisée que si cela a un rapport réel avec l'histoire et le caractère du personnage. Si un homme, par ex'emple, a foncièrement changé après qu'un autre homme l'ait repoussé, là, oui, pourquoi pas, puisque cela a un rapport. Mais dire, systématiquement, l'orientation se'xuelle de tous les personnages, pour moi, c'est un peu comme dire "Hé oooh ! Je veux une histoire d'amooooour ! Yohooooo !". C'est sans doute rien d'autre qu'un préjugé, mais moi, c'est la première idée qui me vient à l'esprit quand je vois qu'un rôliste précise tout le temps l'orientation de ses personnages :/


L'avis de Capitaine Chaussette: Nein nein nein! C'est vraiment pénible de se voir refuser un Rp sous prétexte que "mon personnage est hétéro, je vois pas pourquoi elle jouerait avec une fille..." (je parle en connaissance de cause!). On ne fait pas un Rp pour faire du love. Est-ce que vous tombez amoureux de toutes les personnes que vous croisez? Je ne pense pas, sinon ça serait inquiétant. Le RPG permet au contraire de développer des relations bien plus complex.es, de l'amitié, de la rivalité, de la haine, du jugement... L'amour n'est qu'un tout petit détail et c'est toujours mieux que cela ne soit pas préparé. En plus des hétéo/bi/homo' à bannir, y'a aussi le uke/seme. Au risque d'en décevoir certains, cela n'existe pas dans la vraie vie (à moins que vous ne soyez branché 50 nuances de Grey?). Dans un couple, il n'y a pas de soumis et de dominant, les rôles s'échangent, donc on ne définit pas son perso comme ça, surtout qu'après les gros clichés se ramènent: uke maltraité timide vi0lé à la naissance, seme violent et colérique qui s'assume pas... Ô damn. Laissez votre personnage aimer qui il veut, que ce soit des hommes, des femmes, des enfants, des plantes vertes ou des casseroles, les choses se feront d'elles-même. Préciser l'orientation équivaut, en gros, à dire: "J'veux du Q et c'ey tout lol" et, même si c'est bourrin dit comme ça, c'est l'impression que vous donnez.

 

Plaire ou ne pas plaire, telle est la question: les personnages sur mesure.

L'avis de Maître Gimli: Je sens que mes camarades ne seront pas nécessairement d'accord avec ce que je vais dire. Comme beaucoup de rôlistes, j'ai une dent contre les personnages sur mesure, mais en particulier contre les demoiselles qui arrivent "Salut, tu fais des personnages sur mesure?" alors qu'elles veulent te demander un rp. Selon moi, il existe deux types de personnages sur mesure: les imposés et les adaptés. Je n'ai rien contre une joueuse qui créait un personnage pour entrer dans l'univers d'une joueuse, tant qu'elle le créait toute seule de son côté, sans jamais demander son avis à l'autre, ne le créait pas "pour plaire à l'autre personnage" et le laisse accessible aux autres rôlistes. Ce sont ces types de personnages sur mesure que j'appelle les "adaptés". Les autres, les imposés sont soit ceux que les rôlistes arrivent avec un contract pour l'autre "Il va se nommer X, être un vampire froid, méchant, égoïste, va mesure 1.80m et va être musclé." soit que la rôliste qui demande le rp l'a créé pour plaire à l'autre (généralement, je ne sais pas pourquoi *air faussement innocent* celles qui font cela désirent des rp love...). Ce sont les "imposés". Je ne suis pas contre les adaptés, mais bien contre les imposés. Dans le sens qu'un personnage adapté reste complètement sorti de la tête de la rôliste, reste un de ces personnages qu'elle se sent apte à jouer et va prendre plaisir à jouer (Et là-dessus, je peux vous dire que cela résulte d'une expérience personnelle comme avis. J'ai fais je pense un personnage adapté pour une autre joueuse et encore maintenant, je garde un super bon souvenir de lui.). Alors qu'un imposé ne laisse pas vraiment place à la création et devient souvent déplaisant avec le temps (je vous donne ma parole, j'ai fais beaucoup d'imposés quand j'étais plus jeune.)

 

PARTIE 2:  Le RPG (et tout ce qui va avec)

 

 


Vous avez un personnage? C'est bien. Mais peut-être serait-ce encore mieux de pouvoir le faire évoluer à travers des scènes, ou plus communément appelées "Rp's". Dans cette partie nous vous donnerons les meilleurs tips pour faire une demande ayant plus de 90% d'aboutir, pour rédiger un début -ou un simple message- de Rp donnant de la matière à répondre ainsi qu'un tas d'autres choses plus intéressantes les unes que les autres!


Sommaire:

  • Conseils des CMC (à venir)
  • Conseils d'autres RPGistes (à venir)
  • Les demandes bateaux et autres canulars 
  • Trier les RPGistes en fonction de ses propres attentes (à venir)
  • Comment refuser poliment une demande
  • Horreur! Je n'ai aucune idée de ma scène!(à venir)
  • Précautions à prendre et autres petites astuces (à venir)
  • Faire parler de soi via les projets et lieux RPGs (à venir)
  • Les règlements: la grande question
  • Et encore d'autres trucs qui viendront quand je m'en souviendrais.  

 

 

Conseils des CMC

(en travaux...)  

 


Conseils d'autres RPGistes

(en travaux...)  

 


Les demandes bâteaux et autres canulars

(ou comment réaliser avec brio sa propre demande)

 

Replaçons-nous dans le contexte. Ca y est, vous avez votre personnage, sa descrip.tion et tout ce qui va avec, maintenant, vous voulez du Rp, quoi de plus normal? Alors vous commencez à chercher, à passer dans les en ligne et là, sacrilège...

Vous recevez un: "Salut, je cherche de nouveaux Rp's, passe voir ma fiche! ;)"

Et c'est la catastrophe. Bon, au moins, c'est une phrase car croyez-moi, certains ne se contentent que de laisser un vulgaire "<- RPG", ce qui, on est clairs, est à la limite de l'insultant. En quoi? Tout premièrement, vous pouvez être sûr et certains que ce rpgiste-là, il s'en bats les steaks de votre personnage puisqu'il envoit ça aux 99% de la communauté. Lui, il veut du CHIFFRE. Il n'a pas lu votre QSJ (et puis quoi encore?), il envoie ça à n'importe qui et, sous ce message, il souffle subliminalement "viens lire mon QSJ, viens en premier me demander un Rp...". Ce genre de choses, on oublie TOUT DE SUITE. Ceci n'est pas la bonne méthode. En envoyant une demande de ce genre, vous avez presque 9 chances sur 10 de vous prendre un râteau, et un coup de pelle aussi. Les RPGistes détestent ça!

Alors j'vous entends venir. "Ouais mais alors on fait quoi pour avoir un Rp?"

Et c'est très simple, mes petits poireaux. D'abord, on "n'a" pas un Rp, on en écrit un. Ce n'est pas quelque chose que l'on collectionne comme les cartes Pokémon.Un Rp, on en a envie, on est intéressé. Ce n'est pas seulement pour pouvoir dire "j'ai 458 Rp's, yes!". 

Pour avoir le plus de chances possibles d'avoir une réponse à sa demande, voici le B-A-BA de la demande rien que pour toi.

1) D'abord, interdiction de demander au premier venu! On lit les QSJ's, on feuillette les blogs, on se renseigne, on fait le tri pour voir au final quel(s) perso(s) et quel(s) univers nous font le plus envie.

2) Avoir envie d'un Rp, c'est bien. Avoir une idée du scénario, c'est mieux. En voyant qu'un personnage vous plaît, demandez-vous comment il pourrait rencontrer le vôtre, ce qu'il pourrait lui apporter, où la scène se passerait... Et, rien qu'avec ça, vous avez une idée du scénario.

3) Le RPGiste d'en face, il aime ça les scénarios. C'est cool car il voit que vous vous intéressez à son personnage, à son univers, et que vous êtes motivé. Si vous avez plusieurs personnages, vous pouvez même lui proposer le vôtre en expliquant alors pourquoi lui et pas un autre, ça aussi c'est bien!

4) Et voilà, normalement, avec cette astuce de la mort qui tue, vous avez déjà des réponses positives. Elle est pas belle la vie?

5) (en cas de refus, ne vous ve'x'ez pas. Ils savent pas ce qu'ils loupent. Non, un refus ne permet pas d'insulter l'autre RPGiste, ça ne le fera pas changer d'avis. Pérsévérer, toujours. Un jour, ils reviendront même vous demander un Rp! -peut-être-)

~Capitaine Chaussette

 

Mamzelle Phineas N. vient à l'attaque parce qu'elle a quelque chose à rajouter ! *^* 

Alors, les petits amis, je viens vous mettre en garde contre les rôlistes comme moi, qui sont des gros ch'iants ! è.é 

Peut-être, là où vous êtes, vous vous dites, "Ouaaais, mais bon, une demande normale, ça peut suffire, quoi ! "Coucou, un RPG ça te dit ?" c'est suffisant ! On n'a pas besoin de faire des pavés !" Et béh moi, je vous préviens : si vous tombez sur un rôliste comme moi, non seulement vous n'aurez pas de RP's, mais en plus, avec une demande comme ça, vous avez deux chances sur trois qu'on vous ne réponde même pas et une chance sur trois qu'on soit désagréable avec vous. Parce que ce genre de demande peut être très très mal prise. 

Le RPG est un art, les gens ! L'art de l'écriture, et comme tous les arts, c'est une histoire de passion. Et la passion, on ne l'attise pas avec un misérable "Un RPG est-il possible ?". Une demande de Rp' une vraie, elle est censée nous faire trembler des pieds à la tête, elle est censée nous donner envie de dire oui avant même qu'on ait lu votre QSJ. 

En somme :

  • "Bonjour ! Un Rpg est-il possible ?" Oubliez. Vraiment. Là, on a juste l'impression que vous avez envoyé ça à la chaîne, à toutes les dollz en ligne. C'est classique, c'est banal, c'est impersonnel. Sincèrement, si on vous répond oui à ce genre de demande, c'est juste par peur de ve'xer, hein. 

 

  • "Bonjour ! Je cherche des RP', si tu es intéressée, passes voir ma fiche !" Oui. Et sinon, si c'est toi qui cherches des Rp's, pourquoi c'est à moi de venir voir ta page ? - vous voyez le souci ? C'est pas une demande de RP', ça, c'est une pub, et une insulte. Si vous cherchez des RP's, c'est à vous d'aller vers les autres, pas l'inverse !

 

  • "Bonjour ! Un RPG entre Machin et Machin est-il possible ?" Bon, déjà, un petit peu mieux : vous avez survolez les personnages, et une vague idée de personnages. Sauf que là, bug : de un, on ne voit pas du tout que vous avez vraiment envie de ce Rp', on dirait que c'est une for'malité chi'ante à remplir, de deux, on a un peu l'impression que vous demandez ce Rp' au hasard, sans trop savoir pourquoi, ou alors en ayant juste lu le nom vite-fait. 

 

  • "Bonjour ! Je viens de finir de lire ton QSJ, et vraiment, j'en reste bouche-bée ! Ton univers est vraiment génial, on y trouve de tout. Je serais vraiment intéressée par un RP', et toi ? J'avoue avec un faible pour [nom du personnage], car je trouve que c'est un personnage vraiment comple'xe, et qu'il a l'air vraiment difficile à cerner. Je trouve qu'il for'merait un drôle de duo avec [nom de votre personnage], parce qu'ils ont des caractères totalement opposés. Qu'en penses-tu ? :3" Et là, magnifique, parfait, c'est bon, vous avez votre réponse ! On sent la passion, on sent que vous avez lu la présentation des personnages, on sent que vous avez une idée de scénario... Tout y est, rien ne manque.

 

Vous saisissez un peu la différence, là ? Bon, après, il arrive qu'on vous refuse un RP' pour X raisons (trop occupé, personnages trop pris, etc), mais dans ces cas-là, ne vous vex'ez pas. Pour évitez ce genre de chose au maximum, pensez bien à aller lire les règles et les précisions de l'autre rôliste avant de demander un RP' : vérifiez que vous n'avez rien oublié, vérifiez qu'il n'a pas d'exigences particulières, qu'il n'a pas une façon de Rp' différente (du genre ne jouer qu'avec plusieurs personnages), vérifiez que vous pouvez répondre à toutes ses exigences, vérifiez que les personnages sont disponibles. Si vous faîtes tout ça, normalement, non seulement vous aurez plus fréquemment des réponses positives, mais en plus les négatives seront plus agréables, et souvent suivies d'un "Je suis vraiment désolée, si tu veux, je te recontacterai quand je pourrais ?".

 

NB : NON ! ne sautez pas les règles à cause du foireux "Mais toutes les règles sont les mêmes, de toutes façon !" Et bah non. C'est faux. Et vous allez bien vous faire taper dessus si vous vous imaginez que vous pouvez vous contentez de 5 lignes alors que le rôliste d'en face en demande 10. 

 


Je rajoute, si je peux me permettre - Maître Gimli

Pas besoin de sur-complimenter l'autre, hein! Pour avoir une bonne demande, il suffit juste de montrer votre intérêt. Pas besoin de tomber dans le "J'aime trop ta page, elle est trop perf'". Une demande avec des compliments est toujours excessivement valorisante, mais ce n'est pas obligé d'être ainsi pour être une bonne demande. (Oui, je le martèle dans votre cerveau...) Je ne suis pas plus flexible que Mamzelle Phineas N. (Ok, je suis plus flexible qu'elle...) (Mamzelle.P.N : HEY ! JE PROTESTE ! >O< Bon, d'accord...)

"Suite à la lecture de ton blog, j'aimerais débuter un rp avec toi, es-tu d'accord? Le personnage X m'intéresse particulièrement, car W [j'aime le contexte dans lequel il y est, je trouve que sa personnalité pourrait correspondre au personnage Y, etc.). Au plaisir de recevoir ta réponse, même si elle est négative :3"

 

Les règlements : la grande question

 

L'Avis de Mamzelle Phineas N. : Il fallait bien que je commence, car je crois avoir la réputation d'être 'the killer by the rules' d'Ohmydollz. (Comment ça mon anglais c'est de la merde ? >O< Pas du tout !). Bref. L'idée diffère réellement selon les personnes. Je vais vous donnez mon avis, et ensuite les remarques qu'on m'a faites (parce que oui, tout le monde n'est pas d'accord avec moi... ;w;). Bref. Alors qu'on se le dise : moi j'aime les règles. Quand je tombe sur un compte RPG, je survole toujours les règles en premier, parce que ça me permet de me faire une idée du rôliste d'en face, de sa façon de jouer. Par ex'emple, quand je vois "Je peux faire des personnages sur-mesure"... GO AWAY. Immédiatement. Je ferme la page, et basta. (mais ça c'est une autre histoire). Bref. J'aime les règles qui sont construites et développées, du genre où l'on voit bien qu'il y a une raison à ces règles, et que c'est pas juste parce que tout le monde en met. Du genre, je préfère lire "J'aime les textes longs, même si je n'ai pas de limites exacte. Simplement, essayez de développer au maximum" plutôt que "Plus de 5 lignes SVP". Bref. Que dire d'autre ? Oui, j'aime les règles parce que cela sert un peu "d'intro", ça fait un lien entre le QSJ et les personnages. Quand il n'y a aucune règle, aucune intro, aucune précision, ça me donne envie de m'enfuir en courant, parce que je ne sais pas à qui j'ai affaire, si ce que veut, ce qu'aime le rôliste d'en face. ça me fait flipper ;w; Bref. Après, voici les remarques que j'ai le plus reçu sur mes règlements :

- "Les règles brident l'imagination". Après, personnellement, j'ai du mal à voir en quoi demander une orthographe correcte ou un minimum de 5 lignes peut brider l'imagination, mais bon... ça dépend des gens, je suppose ^^'

- "Les règles font hautaines". Je peux comprendre que ce soit mal reçu, bien entendu. Après, ça dépend sans doute de la sensibilité de chacun. Donc il faut essayer de faire le plus agréable possible (j'ai voulu mettre des smileys, dans les miennes, mais après ça faisait Kikoo >.<).

- "Les règles sont trop longues". A ce niveau-là, c'est le fameux choix : faire court et succinct, ou tout préciser et développer pour éviter les malentendus. Les deux sont possibles, à chacun de choisir.

- "Les règles dès le début, c'est trop agressif". Sans doute une des remarques les plus justifiées que j'ai reçu, selon moi. Essayez toujours de faire une petite intro avant, une image ou quelque chose comme ça...


Voilà voilà ! Je ne sais pas que dire d'autre. Si vous avez vous-même votre avis, en attendant celui des autres membres, vous pouvez nous le faire partager par MP, il sera peut-être publié ici ! :3


L'avis de Maître Gimli: Niveau règlement je suis une personne inquiétante. Je peux passer ma journée à travailler sur ceux-ci sans m'en lasser. Alors, vous aurez compris qu'en plus d'être fanati.que des règlements, des règlements mal faits, c'est pas ma tasse de thé. Je sais que pour beaucoup les règles ça fait peur. Personnellement, elles ne m'ont jamais fait peur sauf quand c'était "Pas plus de 10 lignes". Alors peut-être c'est parce que je me suis habi.tuée aux joueuses comme Mamzelle Phineas N. ou simplement parce que je suis bizarre. Je ne saurais vous dire. On m'a souvent dit "Wow, c'est beaucoup de règles, ça me faisait un peu peur au début". Ok, j'exagère peut-être un peu niveau règlement, mais il faut savoir que - avant tout - ils ne sont pas là pour brimer autrui. Ce sont plus des précisions sur la méthode de jouer du joueur. Ce qu'il accepte et refuse. Ce qu'il aime dans un rp et ce qu'il déteste. En tout cas, moi c'est ainsi que je vois mes règlements. Je ne suis pas là pour avoir l'air du bonhomme sept heures. (Attention, je vais briser un préjugé) Avoir des règlements ne veut pas dire vouloir tout contrôler. Ça veut juste dire que la joueuse veut offrir une atmosphère agréable pour le rp. Et puis ceux qui se ramènent le postérieur en me disant que dès qu'ils voient des règles, ils ne veulent plus jouer avec le joueur. Est-ce qu'ilss valent vraiment la peine qu'on se soucie d'eux? S'ils sont incapables d'accepter que ce n'est pas tout le monde qui veut faire du "tout" et du "n'importe comment, tant que t'écris". Bref, pour moi les règlements, ce n'est pas optionnel. 'Fin. Voyez-les comme vous le voulez, hein. Je vous dis pas d'adhérer à ma façon de penser. Y'a des points sur lesquels je suis inflexible et ça, c'en est un...

 

L'avis de Capitaine Chaussette: Et oui, jamais deux sans trois! Et je pense que mon avis peut être utile puisqu'il n'est pas forcément dans la continuité des deux précédents. J'avoue avoir joué pendant 4 ans sans règles (à la mode yolo comme on dit chez nous) et j'ai eu pas mal de mauvaises surprises. Quand tu n'as pas de règles, tu n'as pas de filtres à "demandes bâteaux" du coup j'étais souvent surprise en voyant des RPGistes dites "réalistes" me demander un Rp... Alors que je ne jouais que du fantastique. ;w; Après, même si les règles permettent de filtrer un tout petit peu et de décourager les moins intrépides qui fuient au moindre règlement, ça n'exclut absolument pas tout ceux qui ne lisent même pas les QSJs donc pour le coup, si vous voulez trier vos demandes grâce aux règles, c'est raté! xD
Après, je l'ai souvent remarqué chez mes amis RPGistes ayant des règles, celles-ci permettent généralement de poser les bases de leur façon de jouer et de leur univers. Par ex'emple, ils spécifiaient bien leur temps de réponse ou leurs habitudes particulières comme écrire les textes à la seconde personne du singulier. Dans ces moments-là, je pense qu'il est important de le spécifier et, même si on peut le faire en MP avant chaque début de Rp, c'est toujours plus simple de le poser comme ça, comme règle générale, parce que peut-être que ces règles s'appliquent à vous mais elles doivent aussi s'appliquer aux autres.
Je parle je parle mais moi, j'ai beau avoir des "règles" (en vrai j'en ai trois et elles sont ridicules! 8D), cela ne m'empêche pas d'être laaaaargement ouvert aux autres et d'être en aucun cas la personne coincée et rageuse que l'on imagine tous en lisant un règlement de RPGiste. Les règles c'est pratique seulement quand l'on n'en abuse pas, alors faites gaffe les petits, ça peut vite devenir redondant (mais jamais inutile!).

(CHANTIER!)

 

 

Ce projet n'est en aucun cas une façon de nous montrer supérieures aux autres RPGistes. Tout conseil, idée ou ce que vous voulez est le bienvenu et, si vous désirer même intégrer les Cutie Mark Crusaders, notre boîte de réception est grande ouverte!

Voici une série de bannières créée par imaginary-girl (merci!). N'hésitez pas à les poster sur vos QSJs pour faire connaître le projet ~

Age Genre Ville Pays
100 ans Femme
Célébrité préférée Musique préférée Film préféré Plat préféré
Couleur préférée Le job de mes rêves Emission préférée Loisir préféré


© FEERIK GAMES 2015 - Nous contacter - CGU - Charte des forums - Mentions légales - Mon compte - Règles - Comment jouer - 14/05/2021 13:18:47