Pseudo

Mot de passe

Ton pseudo :Ton email :
Ton mot de passe :Ton année de naissance :





Note Doll
Note Loft
A vie
Cette semaine
474
474
4
4
dont-give-up
J'espère que tu vas mieux ou un peu mieux.
20/09/2020 à 19:34:58
dont-give-up
Ah.. je connais ça (actuellement aussi...
15/09/2020 à 15:12:45
dont-give-up
J'ai la manie d'effacer certains passages me...
14/09/2020 à 22:38:06
copeaux-d-espoir
Ca va mieux aujourd'hui :) J'avais vu ton mot...
14/09/2020 à 22:33:04

Lire tous les com'z

hiraeth a 0 points de bonté.

hiraeth
Niveau
5
Chanteuse

 

 

LEAVE MY HEART DOWN BY THE WATER

 

They say you look like a believer 

Look up to see the weakness in the sky

Nobody's out to buy your story 

Nobody's wants to know your reason why...

 

Ils ont raison. Je ne serai sûrement jamais heureuse. Quelque chose me manque. Quelque chose, où quelqu'un qui n'existe plus ou n'a jamais existé.

 Je ressens le monde entier et pourtant j'ai du mal à en faire partie. Je ne suis peut-être pas humaine. J'ai dû exister, il y a des siècles... Je crois que je m'en souviens encore. Dans les plumes et le sang. De la terre logée sous mes ongles et de la peinture sur mon visage.

Ma vie est triste, mon âme tourmentée, mais mes années surprenantes et sauvages. J'ai arrêté de courir après le temps et comme avait dit Jane avant sa mort : Just go with the flow. Wherever the universe takes u.

En fait, je ne lutte pas, et malgré ça je remonte à contre-courant. Toujours. Toujours bizarre, toujours à l'envers. Il y a la Mort là, avec moi, et j'en ai fait mon amie. Mon amie la plus réconfortante.

Elle n'est pas si timide.

Des ombres dansent tous les jours dans le blanc de mes yeux parce qu'elles savent je resterai toujours plus proche d'elles que de n'importe quel être vivant.

Elles sont la perfection spirituelle, dans leur horreur comme dans leur pureté, parce qu'elles ont arrêté d'avoir peur de la vie.

Elles sont mortes.

Et elles m'apprennent à aimer. A t'aimer toi, à haïr tout le reste. Et à voir au travers de ce monde, de ces années, et de tous ses changements. À comprendre toutes les conséquences. Le mal et le bien.

Il m'arrive d'être assise là, sur la chaise de mon salon et pourtant je suis ailleurs. J'accompagne le vent qui souffle sur les plaines de l'autre bout du monde.

Chante une chanson qui pourrait me guérir.

 

Sarah V, alias Hiraeth. 

 


.

.

.

 

Lettre écrite le 25.11.2019

.

"J'écoute Hammock ce soir. Une nouvelle musique qui s'appelle Saudade. C'est absolument magnifique. Et je ne sais pas pourquoi mais ça me rappelle cette route que nous avions prise, tôt le matin, pour nous rendre à ton auto école. Tu t'en souviens ? Nous avions vu une vieille maison inhabitée et tu m'as dit que tu avais des amis qui vivaient ici, avant. Il y avait ton école primaire aussi. 

Et on avait parcourus une voie rapide avec une immense forêt en contrebas. Je me rappelle avoir vu un coyote. Comme un fantôme. Je ne pense pas te l'avoir dit. Quand j'ai aperçu mon premier coyote dans le champ près de chez ta mère, ils étaient devenus comme une sorte de... Messagers. Ou plutôt des signes. Ils me fascinait d'une façon que je ne peux expliquer.

Tu te rappelles du nom de la route que nous avions prise ? Je n'arrive pas à m'en souvenir, mais je l'aimais beaucoup. Les vieilles maisons, la nuit, le béton craquelé... C'était Sycamore?

C'est si silencieux ici. Je peux entendre mon cœur tomber en morceaux. Il y a quelques minutes, je me disais... Après tout ce que tu m'as fait  je suis encore là a te parler. Au milieu de la nuit. En écoutant Hammock. Comme avant, alors que tout à changé. La vie peut être si complexe et étrange.

Je me rappelle encore de ces grands arbres en face des chaises sur lesquelles nous nous étions assis en attendant que l'auto école ouvre. Je me rappelle t'avoir dit que tu pouvais poser ta tête sur mon épaule pour dormir un peu.

Je me sentais utile pour une fois. 

Je sais que j'ai pris soin de toi, autant que je le pouvais, durant ces 3 mois. Et même ces 3 ans. C'est quelque chose que je ne pourrais jamais refaire pour quelqu'un d'autre. Peut être que la seule chose que je ne peux pas te reprocher, c'est d'avoir empêché quiconque de me faire du mal.

N'importe qui sauf toi, je veux dire."

.

.

 

ELLE VOULAIT MOURIR AU BORD D'UNE RIVIERE

ELLE VOULAIT QUE L'EAU L'EMPORTE AU LOIN

POUR QUE QUAND ELLE REVE

ELLE PUISSE REGARDER LA CIME DES ARBRES S'EVANOUIR

 

 

 

Bobby, baby, i'll always miss ya.


Age Genre Ville Pays
24 ans Femme Upside down France
Célébrité préférée Musique préférée Film préféré Plat préféré
D.R/Hammock Stairway to heaven (Lana del Rey) Plusieurs
Couleur préférée Le job de mes rêves Emission préférée Loisir préféré
Bordeaux Artiste Serial killer


© FEERIK GAMES 2015 - Nous contacter - CGU - Charte des forums - Mentions légales - Mon compte - Règles - Comment jouer - 24/09/2020 03:55:51