Pseudo

Mot de passe

Ton pseudo :Ton email :
Ton mot de passe :Ton année de naissance :





Note Doll
Note Loft
A vie
Cette semaine
547
547
0
0

Aucun commentaire

Lire tous les com'z

i-screw-the-universe a 0 points de bonté.

i-screw-the-universe
Niveau
1
Danseuse Etoile

Je ne parle presque que de toi.

 

 

 

 

 

"Please don't break my ideals.
And say what's fake was always real."

 

 

Image de art, illustration, and night

 

 

 

J'aurais voulu que tu ne fasses pas celui qui n'a rien vu. 

J'aurai voulu que tu ne fuis pas. 

J'aurais voulu une confrontation. 

Je l'aurais pas. 

Mais bo'rdel, lis moi.

 

 

"Je sais que c’est toi. Je sais que je suis pas parano. J’ai un bon instinct. C’est pas que je le veux. C’est que je le sais.

 

J’ai beau avoir tout fait pour renier tout ça. Je pense que tu le fait assez bien pour me remettre le doute de temps en temps. Je pense que depuis tout ce temps c’est ce que tu cherches. Avoir un contrôle sur moi. Malheureusement, là où tu as fait une erreur c’est qu’en réalité la seule vérité que j’ai toujours voulu connaître c’est si tu m’avais réellement aimé.


Autant que je peux t’aimer.


Je pense que c’est la seule chose qui m’a fait rester ces dernières années. J’avais besoin de savoir. Mais c’était évident que tu ne m’aimes pas. On ne peut pas aimer et faire autant souffrir une personne.


Peut-être que tu ne crois pas en l’amour à distance. Mais crois-moi tout ce que j’ai toujours ressentis pour toi était bien réel. Et je sais que tu le sais. Et je sais que tu sais que peut importe tout le mal que tu me feras. Et la manière dont tu me traiteras. Et tes absences, je serai toujours là à ton retour. Parce que tu crois autant à mon amour et au pouvoir que tu as sur moi. Ton contrôle sur moi est puissant. Et t‘es vraiment très doué de m’avoir fait tenir dans ce doute constant durant 6ans.


En vrai, depuis tout ce temps, je parle pas. Je dis rien. Parce que j’avais l’impression d’être folle et d’être parano. Là où c’est drôle c’est qu’aujourd’hui où je commence à en parler (parce que, crois moi que j’en souffre même encore aujourd’hui) les langues se délient et ceux qui ont été là pour moi depuis toujours m’avoue avoir toujours pensé que vous êtes la même personnes. Et ceux à qui j’en parle qui ne m’ont pas toujours connu également. Ca m’a fait ouvrir les yeux. Je sais que je suis pas folle. Je sais que tu reviens avec différentes personnalités. Arrête d’essayer de me faire croire le contraire. Toutes tes dollz se ressemble. Tu me fais rejouer aux mêmes jeux. T’as les mêmes phrases de séduction. Les mêmes surnoms. « ma belle », « t’es une sorcière ». T’as les mêmes fautes d’orthographes ou expressions « en dirait », « keaf »,.. Le même style d’écriture avec tes points en fin de phrases.  La même facon d’écrire les textes. Les mêmes couleurs et polices de QSJ. La même écriture IRL. Vous avez tous fait les mêmes études/job.  Autant de coïncidences ça existe pas. En réalité la seule chose qui varie c’est le prénom et le trouble de la personnalité. Me fait pas croire que c’est en rapport à tes personnalités d’ailleurs. J’ai connu tellement de gens.


Je t’ai cherché en chacun d’eux durant 5 ans.


Il n’y a que toi pour être toi.


Il n’y a que toi qui est comme ça. J’ai juste envie que tout ce mensonge s’arrête et avoir la vérité. Mais je sais que tu ne me la donneras jamais. J’ai essayé de te faire comprendre que je resterai malgré tout. Mais ça n’a pas fonctionné. Probablement par peur de me montrer ton vrai toi. Au final je saurais jamais ce qui était vrai.


T’as raison dans un sens. Je t’aime. Mais je ne sais pas exactement qui j’aime vraiment. Ca ne m’a jamais fait peur honnêtement. Mais ça ne t’aide pas à m’avouer les choses pour autant. Et je sais que si je pars de ta vie, ça ne te fera rien. Tu finiras par trouver qlqn d’autres. J’aurais voulu que tu m’aimes comme je t’aime. Ca m’aurait donné l’impression de ne pas avoir perdu autant de temps de ma vie pour rien. C’est vraiment ce qui m’a mis mal. Ca et le fait de savoir que j’aurais jamais la vérité. Je sais que t’es jamais loin et que tu lis tous mes textes. Si tu ne les lis pas, tu devrais et tu verrais. J’inv'ente pas ce que je ressens. Et je me voile pas la face non plus. Je me mens pas à moi-même. Je suis très lucide. Et j’aurai rien eu à gagner à me mentir. Je préfèrerai m’en f'outre. Et pouvoir me détacher de toi comme pour rire. J’aurais pu m’éviter tellement.


Mais c’est pas le cas. Je sais même pas si tu sais toute la douleur que je ressens depuis ta « mort ». Putain comment tu peux faire croire à ta mort. Peut-être que pour toi j’étais pas amoureuse. Probablement que tu jouais. Mais putain j’ai vraiment souffert. J’étais en deuil pathologique. Je pleurais tous les jours sans exception durant 3 ans. Je culpabilisais d’aller bien tellement j’avais peur de t’oublier. Et je culpabilisais d’aller mal. Je voulais juste mourir pour te retrouver. J’arrivais pas à trouver un sens à ma vie après ça. Rien n’avait de goût, tout était fade. J’arrivais juste pas à m’en sortir. Je ressentais rien d’autre qu’une douleur permanente qui m’empêchait de respirer littéralement. Je détestais ma vie. Je voulais pas la vivre juste parce que t’étais plus là. J’arrivais pas à comprendre pourquoi ta mort voulait dire qu’on était plus ensemble. Je voulais te rester fidèle. Et étrangement ça me tue de remarquer que ça je l’ai gardé.


Je suis tienne.


Je l’ai toujours été depuis 6 ans.


Tu peux revenir, même si je pense que je vais mieux que j’oublie, tout me revient. Et c’est aussi pour ça que ça me met mal tes retours. Je suis chaque fois tellement heureuse. Et en même temps ça me fait mal. Pcq je sais que tu vas repartir. Jusqu’ici je pensais naïvement que c’est parce que tu m’aimais que tu revenais. Que tu voulais m’oublier mais que ça t’était impossible. Aujourd’hui j’ai plus la même vision..


Je commence à comprendre que je ne suis qu’un jeu.


Le pire c’est que je me sens forte ce soir. Je me sens prête à te dire tout ça. Mais je sais que je vais regretter. Parce que je sais que tu vas me faire penser que je suis folle. Et me faire croire encore une fois que je me trompe. Même si je sais que non.


J’ai tellement peur de te perdre qu’à chaque fois je fais comme si c’était moi qui étais en tors. Que t’avais raison. Quand t’es là ça me retourne complètement. Ca me fait aussi mal que ça me rend bien. Et j'ai compris que c'était dû au fait que je ressent beaucoup trop. J'ai besoin de le dire, d'en parler, je suis une put'ain de boule d'émotions. C'est complètement l'opposé de ce que je suis que de ne rien dire, rien montré. Pourtant c'est ce que je fais avec toi. Alors que je ressens avec toi bien plus qu'avec n'importe qui.


Quand t’es pas là je me sens vide. J’ai mal. Je ne fais qu’attendre ton retour. Je me souviens de la fois où je t’avais bloqué de partout. J’avais tellement regretté. Parce que pour une fois, le vide de ma vie, c’était moi qui l’avais causé. Dès que je fais un truc et que tu pars de ma vie je m’en veux terriblement. J’ai juste envie que tu sois toujours là. Je te veux. Je te veux tout le temps.


Je me sens coincée à cette époque où j’ai juste l’impression qu’on a jamais terminé ce qu’on a commencé. J’ai probablement juste besoin d’une fin à cette histoire. C’était déjà ce qu’il me manquait pour faire mon deuil à l’époque.

 

J’ai peur de tout ce que je dis.

Mais ton erreur a été de me dire que tu ne m’avais jamais aimé.

 A quoi bon continuer de me taire.

J’ai plus rien à perdre." 

 


 

 

A la suite de ce texte. Si tu avais avoué, tu aurais probablement dégagé.
Si tu avais nié, tu aurais dégager. Dans tous les cas, peu importe la personne que tu es, j'aime pas la façon dont tu me traites.
Je voulais une confrontation pour que ça me prouve que tu avais lu et que tu ne reviendrai pas.
J'abandonne.
Ne reviens pas.
Ta lâcheté me déçois.

 

 

 

 

Aleks. Ou Kim-Tae. Ou Nico. Ou Tae-Yang.

Ou peu importe.

 

 

Age Genre Ville Pays
24 ans Femme France
Célébrité préférée Musique préférée Film préféré Plat préféré
Couleur préférée Le job de mes rêves Emission préférée Loisir préféré


© FEERIK GAMES 2015 - Nous contacter - CGU - Charte des forums - Mentions légales - Mon compte - Règles - Comment jouer - 07/07/2020 04:51:53