Pseudo

Mot de passe

Ton pseudo :Ton email :
Ton mot de passe :Ton année de naissance :







Note Doll
Note Loft
A vie
Cette semaine
1359
1359
0
0

Aucun commentaire

Lire tous les com'z

in-hell a 13 points de bonté.

in-hell
Niveau
14
Gardienne du Cosmos

 

 

 

 

 

“Tout ce qui est or ne brille pas,

Tout ceux qui errent ne sont pas perdus[...]"

J-R-R Tolkien

 

 

 


Existe t-il finalement quelque chose de plus beau que les montagnes ?

 



 

"Tu n'es encore pour moi, qu'un petit garçon tout semblable à cent mille petits garçons. Et je n'ai pas besoin de toi. Et tu n'as pas besoin de moi non plus. Je ne suis pour toi qu'un renard semblable à cent mille renards. Mais, si tu m'apprivoises, nous auront besoin l'un de l'autre. Tu seras pour moi un.ique au monde. Je serai pour toi un.ique au monde..."

 Antoine de Saint-Exupéry / Le Petit Prince

 

 

 

 

Rêver


"C’est dans ses rêves que l’homme trouve la liberté, cela fut, est, et restera la vérité."

Le cercle des poètes disparus

 

Espoir

 

"L'homme est un animal sociable qui déteste ses semblables"

Eugène Delacroix

 

 


" Je ne suis rien, je le sais, mais je compose mon rien avec un petit morceau de tout."

Victor Hugo



Matinée d'ivresse

"Ô mon Bien ! Ô mon Beau ! Fanfare atroce où je ne trébuche point ! chevalet féerique ! Hourra pour l'œuvre inouïe et pour le corps merveilleux, pour la première fois ! Cela commença sous les rires des enfants, cela finira par eux. Ce poison va rester dans toutes nos veines même quand, la fanfare tournant,nous serons rendu à l'ancienne inharmonie. Ô maintenant, nous si digne de ces tortures ! rassemblons fervemment cette promesse surhumaine faite à notre corps et à notre âme créés : cette promesse, cette démence ! L'élégance, la science, la violence ! On nous a promis d'enterrer dans l'ombre l'arbre du bien et du mal, de déporter les honnêtetés tyran.iques, afin que nous amenions notre très pur amour. Cela commença par quelques dégoûts et cela finit, — ne pouvant nous saisir sur-le-champ de cette éternité,— cela finit par une débandade de parfums. 

 Rires des enfants, discrétion des escla.ves, austérité des vierges, horreur des figures et des objets d'ici, sacrés soyez-vous par le souvenir de cette veille. Cela commençait par toute la rustrerie, voici que cela finit par des anges de flamme et de glace. Petite veille d'ivresse, sainte ! quand ce ne serait que pour le masque dont tu nous as gratifié. Nous t'affirmons, méthode ! Nous n'oublions pas que tu as glorifié hier chacun de nos âges. Nous avons foi au poison. Nous savons donner notre vie tout entière tous les jours. 

 Voici le temps des Assassins."

 Arthur Rimbaud

 


 

"Pour une fille." / "Pour un garçon." C'est absurde..

 

 

 

Résilience

 

 

 

"Quand tu regarderas le ciel, la nuit, puisque j'habiterai dans l'une d'elles, puisque je rirai dans l'une d'elles, alors ce sera pour toi comme si riaient toutes les étoiles. Tu auras, toi, des étoiles qui savent rire !"

 Antoine de Saint-Exupéry / Le Petit Prince


 

 


 

"- Mais qu’est ce que le destin ? Est ce que c’est une force divine qui nous empêche de nous accomplir en tant qu’Homme ? Ou plutôt un test pour nous permettre, au final, de trouver le bonheur ?  Tu vois, moi je pense que le destin permet avant tout des rencontres entre des gens qui ne se seraient jamais croisés. Et pour le reste c’est à nous d’en faire bon usage. 

 - Hn, sauf qu’à la base je te demandais juste si tu voulais du café.

- Un petit peu. Oh, encore que.. Mais qu’est ce que le café ?.."

Le Visiteur du Futur

 


 

L'Amour est assis sur le crâne

De l'Humanité,

Et sur ce trône le profane,

Au rire effronté,

 Souffle gaiement des bulles rondes

 

Qui montent dans l'air,

Comme pour rejoindre les mondes

Au fond de l'éther.

 Le globe lumineux et frêle

 

Prend un grand essor,

Crève et crache son âme grêle

Comme un songe d'or.

 J'entends le crâne à chaque bulle

 

Prier et gémir :

- « Ce jeu féroce et ridicule,

Quand doit-il finir ?

 Car ce que ta bouche cruelle

 

Eparpille en l'air,

Monstre assassin, c'est ma cervelle,

 Mon sang et ma chair ! »

Charles Baudelaire / L'Amour et le crâne

 


 

 

Ne jamais cesser d'apprendre.


 


 

 

 

Demain, dès l'aube, à l'heure où blanchit la campagne,
Je partirai. Vois-tu, je sais que tu m'attends.
J'irai par la forêt, j'irai par la montagne.
Je ne puis demeurer loin de toi plus longtemps.

Je marcherai les yeux fixés sur mes pensées,
Sans rien voir au dehors, sans entendre aucun bruit,
Seul, inconnu, le dos courbé, les mains croisées,
Triste, et le jour pour moi sera comme la nuit.

Je ne regarderai ni l'or du soir qui tombe,
Ni les voiles au loin descendant vers Harfleur,
Et quand j'arriverai, je mettrai sur ta tombe
Un bouquet de houx vert et de bruyère en fleur.

Victor Hugo / Demain dès l'aube


 



(certaines images sont les miennes. Si vous voulez jouer à savoir lesquelles, amusez vous. Si vous voulez les prendre, pareillement.)



 

She's lost control 

 

Age Genre Ville Pays
24 ans Femme
Célébrité préférée Musique préférée Film préféré Plat préféré
Couleur préférée Le job de mes rêves Emission préférée Loisir préféré


© FEERIK GAMES 2015 - Nous contacter - CGU - Charte des forums - Mentions légales - Mon compte - Règles - Comment jouer - 14/07/2020 09:23:24