Pseudo

Mot de passe

Ton pseudo :Ton email :
Ton mot de passe :Ton année de naissance :








Note Doll
Note Loft
A vie
Cette semaine
3760
3760
0
0

Aucun commentaire

Lire tous les com'z

kirito-sao a 21 points de bonté.

kirito-sao
Niveau
3
Créatrice de jeux vidéos
Flash


 

Partie 1 - Sword Art Online.

 

 

" En 2022, l'humanité a conçu un espace virtuel parfait. "


 

 

Les joueurs du monde entier l'ont rêvé, les progrès de la technologie l'ont réalisé.

 

Ce monde idyllique où l'on prendrait la place de ces héros qu'on admirait tant à travers nos écrans par le passé, où l'on se battrait de nos mains contre des chimères.


 

Une seconde vie.


"LINK START!"

 



Vous voici dans la V2 d'SAO. La V2, car 1000 RPGistes ont eu la chance d'en tester la version Beta pendant deux mois avant la sortie officielle.

 

Le principe du jeu devait être simple: accéder au 100e palier et atteindre le sommet de l'Aincrad, ce château flottant que l'on peut voir de n'importe où. Pour y parvenir, les RPGistes devaient affronter un boss au terme de chaque étage pour ouvrir la voie. Une idée réjouissante en soi, un véritable challenge. Le jour de la sortie du VRMMORPG tant attendu - le 6 novembre 2022 - 10.000 joueurs se sont con.nectés sur la platefo.rme à travers le monde. Et depuis ce jour... Ils y sont prisonniers. Le bouton de décon.nexion n'est plus accessible depuis leur navigateur. Ce qui devait être un loisir a causé leur perte, et ce qui devait être un univers idéal est devenu un précipice. Le rêve a tourné au cauchemar.


 

 

Et moi... Je fais partie de ces joueurs captifs.


 

Je suis Kirigaya Kazuto, un adolescent comme beaucoup d'autres. Enfin, c'est celui que j'étais dans le monde réel, avant de me retrouver pris au piège par ce jeu. Ici, je suis Kirito, un combattant.

J'ai fait partie des 1000 premiers joueurs, ce groupe de privilégiés qui ont eu la chance d'être choisis pour accéder en avant-première à la Beta-Test. Pendant ce mois, je ne dormais pas, je rêvais d'SAO le jour pendant les cours, et me con.nectais dès que j'avais du temps libre. Combien auraient aimé être à ma place à ce moment-là? Des milliers, des dizaines ou des centaines de milliers. Et combien aimeraient prendre ma place, maintenant? Personne, ni parmi les gens qui sont restés dans cette autre vie, ni parmi les joueurs prisonniers.

Ce monde, même constitué de pixels, ne reste pas moins réaliste que celui que vous connaissez bien. Si on perd la vie ici, on mourra aussi dans votre réalité. Le NerveGear, la console qui nous a permis d'accéder à SAO, est reliée au cerveau. Elle en possède toutes les facultés motrices et les reproduit
à l'identique pour une immersion totale et une expérience de jeu fidèle au réel. C'est ce progrès de la technologie qu'on a appelé le Full-Dive, mais qui connait aussi ses dangers. Si elle imite les sens, elle les bloque d'un monde
à l'autre, si bien que les joueurs se retrouvent comme endormis, plongés dans un rêve dont ils devront décider de la fin. Et que si on cherche à retirer ce casque, celui-ci neutralisera le fonctionnement des cellules, ni plus ni moins.


Au bout d'un mois de captivité dans le jeu, près de 2000 personnes sont mortes. Certains face à des adversaires, des monstres ou d'autres joueurs, mais la plupart ont cédé au désespoir de mettre fin à leurs jours. Et à ce moment-là, le premier palier restait le seul accessible.

Seulement, on doit toujours trouver un coupable dans le drame pour ne pas céder à la folie. Et les ex-connaisseurs du jeu étaient le bouc émissaire idéal, accusés d'avoir laissé tomber les débutants et responsables de ces suicides. C'est dans ce contexte que j'ai choisi de devenir la cible de tous suite à la bataille contre le premier boss du jeu, pour qu'ils ne gardent tous qu'un ennemi commun au lieu de se méfier les uns des autres et semer la discorde. Je suis devenu le Beater, ce cheater de la beta-test qu'on redoute.

 

Mais le temps a passé, la colère s'est tournée vers des adversaires plus dangereux, et même mortels. Seulement, notre temps IRL nous est compté, nos corps s'afaiblissent; et pourtant, beaucoup perdent espoir et n'imaginent plus rentrer chez eux, si bien qu'ils en oublient le quotidien de notre ancienne vie. Pour nous, le compte à rebours est lancé.

Est-ce qu'on arrivera au sommet à temps...?

 

" Une seule consigne, se battre. Une seule mission, survivre."

Une petite dédicace à Asuna (sword-art-online) pour cette image, sache qu'elle a déjà attiré quelques compliments!

 

 

[Creation le 26.03.14]

Partie 2 - ALfeim Online. [A venir.]

Partie 3 - Gun Gale Online. [A venir.]

 

 


Partie # - King's Game. [1st Edition]

 

L’élève #7
Kazuto Kirigaya

 

The King's Game is Over.

Face à leurs propres limites, les gens deviennent fous. Mais dans l'angoisse, Kazuto a gardé espoir. Dans la violence, il s'est fait des amis. Dans la souffrance, il est tombé amoureux. Si son but au début de la partie était de survivre, il s'est battu pour 'les' protéger, quel qu'en soit le prix. Shionn, Teru, Shiro. Rinoa, Lynn, Ada. Ria. Et a survécu de justesse.

 


- King's Game. [2nd Edition]


 

L’élève #13
Yumiya Setō

 

Yumiya dégage une prestance que beaucoup peuvent lui envier. Elle arbore un air calme et serein qui lui confère l'allure d'une jeune fille mature et détachée. A presque 17 ans elle fait partie des plus grandes filles de sa classe, en impose malgré elle par sa simple présence mais ne rejette pas les autres malgré son désir de discrétion. Si elle a tendance à se montrer rancunière, son sens de la justice sera probablement mis à l'épreuve bien plus vite qu'elle n'aurait pu l'imaginer. Yumiya n'aime pas montrer ses faiblesses, préfère garder une attitude de jeune fille forte et détachée que peu de choses affectent; pourtant étroitement liée à son frère jumeau malgré leurs différences de tempérament, il demeurera la sienne, la première de la liste. Elle a toujours appris à se débrouiller seule, à se débrouiller à deux, pourvu qu'il soit là pour la soutenir et l'encourager. Ses ami(e)s viendront ensuite, Amaya, Mae.

'I can only be strong because of you, brother.'


Partie HRPG


Je vais commencer par instaurer quelques règles, même si je ne suis pas difficile.

- A moins d'être vraiment en surcharge, je ne refuse jamais un RPG, n'hésitez pas à me proposer, je réponds toujours.

- Je m'adapte à tous les contextes, et toutes les situations.

- Commencer un RPG avec quelqu'un qui n'en a jamais fait n'est pas un problème, on commence tous quelque part et on est tous là pour apprendre.

- Je tolère les fautes d'orthographe, on fait tous des erreurs, mais j'essaye au maximum de limiter les miennes. Par contre, le langage SMS.. Je passe mon tour.

- En fonction des disponibilités de chacun et de l'inspiration, je peux commencer ou laisser un partenaire RP s'en charger. Mais s'il vous plaît, écrivez un minimum de lignes, ne serait-ce que pour le début. Je m'adapte sur ce point aussi, mais j'avoue, j'aime écrire de longs textes, et lire de longs textes. Pour vous donner une idée, on détient un record de 23 posts OMD pour une seule réponse dans un RPG - et la concernée se reconnaîtra.

 

D'ailleurs, je voulais lui consacrer la dernière partie de ce qui suis-je.

Je vous le dis tout de suite, en allant sur son profil pour commencer un RP avec elle, vous entrez dans une zone de danger. Cette RPGiste peut vous rendre accro comme je le suis de notre histoire. Elle est... bluffante.

Si au départ on avait prévu un crossover Sword Art Online/Fairy Tail alors qu'on connaissait mal ou peu l'univers de l'autre, elle a pris le pari de commencer un RP SAO seulement en créant un personnage de toutes pièces, après n'avoir vu que deux épisodes de l'anime. Et elle a réussi avec brio. Elle a repris l'histoire dans un contexte criant de cohérence - je le dis sans problème, et j'ai lu l'oeuvre originale. Mais pas seulement; ses textes sont très bien écris, clairs et légers. Elle y met beaucoup d'émotion et ça se ressent, elle en donne au moins autant. Et elle n'est jamais à cours d'idées pour faire rebondir l'histoire.

Résultat: impossible de décrocher de notre RP, tout simplement. Si je ne vous réponds pas alors que je suis en ligne, sachez que c'est parce qu'elle restera ma priorité, je peux rester pendant des heures pour le plaisir d'avancer notre RP, on l'a déjà fait souvent. Je n'ose pas vous dire qu'en quelques mois, on a écrit bien plus que je n'ai jamais pu le faire avec qui que ce soit, et qu'on est loin de s'arrêter parce que cette histoire nous plait. On a même fini par discuter un peu de l'IRL, ne serait-ce que pour planifier nos disponibilités et nous retrouver ici, ce que je fais très rarement.

 

EDIT. S.A.O Arc completed. Ces six mois qu'on a passé dessus m'ont occupé l'esprit, c'est assez étrange de se dire qu'on est arrivé à la fin. On va taire le nombre de pages pour n'effrayer personne. Mais tu sais quoi? Je sais qu'il en sera de même maintenant avec la suite, je ne pourrais de toute façon pas m'en passer.

Et j'en profite pour vous encourager à aller la voir sur le profil d'Ayura, le personnage qu'elle a créé dans le contexte d'SAO. Un personnage attachant et très humain, je vous laisse le découvrir, vous ne le regretterez pas!

Alors si c'est toi qui me lis en ce moment, merci de m'avoir autant fait rêver - et de me faire encore rêver.


Je rajouterai petit à petit les RPGistes les plus marquants. Ce sera long, parce que beaucoup le sont à leur façon.

 

Prochainement viendra un texte qui te sera dédié.

 

LOG: Off.

 

Age Genre Ville Pays
24 ans Homme Tōkyō. Autre
Célébrité préférée Musique préférée Film préféré Plat préféré
Couleur préférée Le job de mes rêves Emission préférée Loisir préféré


© FEERIK GAMES 2015 - Nous contacter - CGU - Charte des forums - Mentions légales - Mon compte - Règles - Comment jouer - 01/07/2022 12:34:47