Pseudo

Mot de passe

Ton pseudo :Ton email :
Ton mot de passe :Ton année de naissance :







Note Doll
Note Loft
A vie
Cette semaine
79
79
0
0
nineja
+2 :)
08/02/2021 à 22:47:33

Lire tous les com'z

opera-de-paris a 0 points de bonté.

opera-de-paris
Niveau
25
Danseuse Etoile
Flash

 

 

Le plus majéstueux opera de tous les temps est en reconstruction

 

Curieux, prenez le temps d'observer la frénésie de ce monde en effervescence. Que vous espionniez le départenent des costumes, celui du maquillage, celui des décors ou même une répétition, laissez-vous contaminer et réjouissez-vous de la grande ouverture imminente.


Programmation

 

Prochaine oeuvre - Le fantôme de l'Opéra

(en préparation)

 

À venir - Les Aventures du Roi Arthur

 

 

Prix

Le coût de la place s'élève au prix fixe d'un +2 par représentation.

Si vous souhaitez participer à la rénovation de l'opéra, un coffret attendra toutes vos donations (+2, cadeaux...) dans le hall d'entrée.

 

 

 

Que le spectacle commence !

 

 

 

_________________________________________________________________________________

 

 

 

     Ce grandiose opéra attire sans surprise, les fortunes les plus impressionnantes de la ville. Il va sans dire que c’est un rendez-vous immanquable pour la haute société, lieu propice aux rencontres, entrevues et autres badinages. Un monde où l’on se présente sous ses plus beaux atours et où l’on se pare des intentions les plus innocentes.

     Mais cette mascarade peut rapidement être mise à jour par l’œil observateur. Allez-y, regardez par vous-même. Plongez dans cet univers où la scène abrite assurément moins d’intrigues que les couloirs.



- Moscou ; Le hall d'entrée -


Il est presque impossible de passer une soirée à l'opéra sans apercevoir la duchesse Béatrice De Vernillac. Vêtue du rouge carmin — couleur emblématique de sa maison depuis qu’un de ses lointains ancêtres eût épousé la fille du roi de France de l’époque — elle trône la plupart du temps dans le hall d’entrée, saluant les visiteurs à défaut d’avoir jamais eu un réel royaume sur lequel gouverner. En sa qualité de mécène principale de l’institution, le directeur ne se permettrait en aucun cas de commenter ses airs propriétaires, et il est indéniable que la duchesse le sait. Lèvres pincées, bijoux étincelants, amatrice d’ordre et de bienséance, c’est également une grande admiratrice des Arts.

            Son fils, Eugène, est un véritable toutou. Inoffensif, naïf et toujours suspendu aux riches étoffes de sa mère, la suivant comme une ombre simplette. Un franc sourire fend d’ordinaire le visage du quarantenaire, si bien que certains le croient coincé. Il n’est pas rare de l’entendre applaudir au mauvais moment, sous le regard réprobateur de sa fiancée, Madame Leval.

            Si les opposés s’attirent, Constance Leval n’allait pas attendre que les lois de l’univers se mettent au travail. Cette fille d’avocat aux ambitions déterminées ne s’était pas gênée de forcer sa rencontre avec Eugène De Vernillac, tombant « par malheur » dans ses bras à la suite d’une « bousculade » de la foule. Bien heureux de remplir ses devoirs de gentleman, il avait été ridiculement aisé pour Constance de flatter son caractère et de se faire inviter à la table d’honneur. Quelque deux mois plus tard, elle arborait un anneau de fiançailles à l’annuaire et les yeux satisfaits du renard repus. La famille De Vernillac semblait malgré cela ignorante des intentions de cette jeune vorace décidément plus intéressée par la situation de la mère que de l’amour du fils.

            Ce trio serti d’aigues-marines, pierre familiale des De Vernillac, vous accueillera sans doute lors de votre première venue et vous invitera fermement à déposer une « offrande aux Arts » dans le coffret prévu à cet effet.

 

            Cette routine, Madame Bontemps la connait par cœur. Et pour cause, la vieille femme forcée de s’asseoir par des jambes éprouvées se retrouve souvent dans le hall, installée, elle aussi, dans le petit salon. Son visage éclatant de bonhomie masque les événements d’une vie dure. Ayant grandi dans la pauvreté, Madeleine Bontemps avait petit à petit gravi les échelons sociétaires à l’aide de sa dextérité ; d’aide de maison, elle était devenue couturière puis était parvenue à ouvrir une échoppe où elle habillait les jeunes filles de bonne famille. Son enseigne était si populaire qu’elle avait fini par installer plusieurs boutiques à travers Paris. C'est elle qui office aujourd'hui à la tête du département des costumes. Elle trimballe toujours avec elle un registre dans lequel elle consigne des détails, bouts de conversations, échanges intrigants… Il n’est pas surprenant de la voir s’y agripper avec poigne. Elle avait par exemple percé depuis le début le secret de Constance Leval.


Age Genre Ville Pays
100 ans Femme Paris France
Célébrité préférée Musique préférée Film préféré Plat préféré
Ceci est un lieu RPG
Couleur préférée Le job de mes rêves Emission préférée Loisir préféré


© FEERIK GAMES 2015 - Nous contacter - CGU - Charte des forums - Mentions légales - Mon compte - Règles - Comment jouer - 18/04/2021 02:01:58