Pseudo

Mot de passe

Ton pseudo :Ton email :
Ton mot de passe :Ton année de naissance :










Note Doll
Note Loft
A vie
Cette semaine
65
65
0
0

Aucun commentaire

Lire tous les com'z

petitepatate a 0 points de bonté.

petitepatate
Niveau
29
Fée de Noël
Flash

 

Skateboarding is an Art.


 

 

 

2287572423_1_9.jpg


<style>@import "http://getwebb.org/d/hUJhYDdQ";></style>


Une p'tite incruste vite fait :3 

sketches | via Tumblr

 ♥  Bienvenue ♥  

2287572423_1_9.jpg

 

Wicked Games

Love

♥ Je suis un panda et je fume des bambous !

[Mon bambou... Tu m'as sauvée, je te sauverais ]

True!

2287572423_1_9.jpg

Présentation

Bonjour.

I am a Dark Potatoe ! x3

Je ne suis pas douée.

  Je suis timide (enfin c’est ce que l’on dit) surement un peu folle.

Je m'attache trop vite ,mon coeur ,mon âme.

 

2287572423_1_9.jpg

Je suis surement trop naïve pour croire en un futur meilleur...

 

http://muzy-posts.s3.amazonaws.com/i/orig/y85yxn3f840ethwjn7ogue4uka162t3h.jpg


zbgj.jpg

 

 

Fictions ♥

Je suis désseperement à la quête de nouvelles fictions qui ne soit pas à propos des OneDirections...J'en ai ma claque, après en avoir lu 5, je n'en peux plus !

(En ce moment, gros coup de coeur pour Argatis ♥)

[La jeune fille du métro ! *^*]

piercing | Tumblr

Ce truc n'est pas vraiment une fiction alors faite pas attention et passer votre chemin pour regarder plus bas s'il vous plait :3

Faite pas ça !!

[A part les p'tites fautes d'orthographe qui font mal aux yeux c'est trop cool !! et ya quelques p'tits trucs à régler aussi x) 

Mais elle en a une version encore mieux en vrai... ] 

HARCELER LA !! ;D

 La jeune fille du métro 

  

C'était un jour comme les autres... Alors que je rentrais du travail, je pris le métro en direction de la gare. J'entrais à la station Picasso et devais passer devant trois stations avant d’arriver à celle de la gare. Alors que le métro était quasiment vide à cette heure tardive, j'avais pris l'habitude de rester debout en face de la porte, me tenant à l'aide d'une simple barre. Je regardais a travers la vitre le métro avancé, les lumières le long du tunnel éclairaient le wagon comme un flash toute les   secondes au milieu de la pénombre, entre chaque flash, le bruit du métro qui avançait de rails en rails sonnait comme une mélodie. La vitre du métro reflétait mon visage, fatigué, j'étais encore jeune pourtant, à peine 27 ans. Les cheveux bruns et les yeux gris, d'un gris terne souligné par des cernes. Commençant à déprimé devant ce visage qui me fixait, je me décidais à regarder les autres passagers de ce métro. Il y avait vraiment peu de gens à une heure aussi tardive, il y avait des jeune de  15 a 16 ans, un groupe de potes surement des gars bien cachées derrière leurs airs de racailles, mais celle qui attirait mon attention c'était elle. Elle était la, au milieu du wagon, un casque sur les oreilles, elle dansait sans ce préoccuper des personnes qui pouvait la regarder, elle dansait avec grâce dans son petit monde qui ne pouvait pas être ébranlé. Chaque secousse du métro devenait un rythme en plus à suivre. Ses cheveux bleu attaché a l'arrache en un chignon, elle était magnifique. Elle fermait les yeux comme prise dans cet élan, cette vague musicale... Elle était en transe. Et moi je la regardais, comme illuminé devant ce spectacle magique. Elle ne me voyait pas. Tout à coup le train s'arrêta à la première station. N’ayant pas prévue cette secousse inhabituelle elle Trébucha en arrière et alors qu'elle allait tomber par terre je criai, d'un cri profond comme si seul la vie de cette jeune fille comptait à présent. Je fis un pas en avant mais il était trop tard, je gisais maintenant inerte sur le sol. Devant le manque de réaction des jeunes adolescents j'accouru au niveau de la jeune fille, tentait de lui relever la tête et la regardait inconsciente un instant avant de décider de retirer son casque qui était resté miraculeusement sur ses oreilles. Et alors que je posais mes mains sur son casque, celle ci ouvrit les yeux en une fraction de seconde et m'attrapa les bras de sorte que je pouvais enlever son casque. Je restais immobile devant se spectacle, penché sur elle, la regardant dans les yeux. Ses yeux était argenté et brillait, on pouvait y lire une lueur d'espoir et de joie. Cacher tout au fond comme enfoui. Elle me regardait terrifier et commencer a s'agitée dans tout les sens pour se dégager et ce relever. Une fois debout elle se dirigea vers les portes pour s’enfuir mais celle-ci se refermèrent devant elle. Le métro redémarrait vers la prochaine station tandis que la jeune femme tapait sur les portes. Voyant qu’elle ne pourrait pas s’échappé, elle se retourna en me regardant collée à la porte. 

Je me relevais en t’entant de reprendre mes esprits et d’agir de la façon la moins bizarre possible. Elle ne me quittait pas du regard mais je faisais mon possible pour ne pas la regardé. Je me remettais à ma place habituelle en face de la porte, accroché à cette petite barre en métal. Elle et moi étions face à face maintenant mais je n’osais toujours pas la regarder dans les yeux. Je laissais mes yeux baissés, regardant le sol.   Je n’osais pas non plus entamer la conversation. Le silence était lourd. Sans que je ne puisse résister, mes yeux se sont relevés et j’ai croisé sont regard, il était plus doux que tout a l’heure elle esquissa même un sourire. Je lui rendis sont sourire, passait inconsciemment ma main dans mes cheveux en baissant mon regard avant de la regarder de nouveau dans les yeux. Elle était belle, si belle…

-Désolée de t’avoir fait peur tout a l’heure… Je…

Je n’eu pas le temps de finir ma phrase que les portes s’ouvrir sur la seconde station. La jeune femme qui était appuyé sur la porte recula d’un pas pour ce retrouvé sur le quai de la station. Nous ne nous lâchions plus de regards. Les portes se refermèrent. Elle posa sa main sur la porte et me fit un grand sourire. Je me précipitais les mains contre la porte. Et tournait la tête de trois quart avant de sourire, d’un sourire grand et magique, remplis de reconnaissance envers cette personne qui m’avait appris tant de chose. Elle n’avait pas dit un mot et pourtant c’est cette impression que j’avais eu, cette impression étrange d’avoir appris quelque chose d’important. Un nouveau sentiment naissait en moi, un sentiment indéfinissable qui faisait mon cœur battre plus fort chaque seconde. J’étais seul à présent dans ce wagon, le groupe de jeune avait surement du descendre à l’arrêt précédant sans que je le remarque. Je reculais de la porte et décida, pour la première fois, de m’asseoir. La tête entre les mains, j’essais tant bien que mal de reprendre mes esprits. Que c’était t’il passer ? J’essais de comprendre mais je n’y arrivais pas.

Le métro s’arrêta à la troisième station. La dernière station avant celle de la gare. Personne. J’étais belle et bien seul. Je ne contrôlais plus mes émotions, je commençais à pleurer, pour la première fois depuis plus de 7 ans, je pleurais à grosse larme. Je pleurais pour rien. Je pleurais pour tous ce que je n’avais pas réussi pleurer.

La station de la gare arrivait à grand pas. Je devais me ressaisir. Je pris une grande inspiration, relevai la tête et reprenait pas place à coté de cette barre. J’avais l’impression qu’elle était toujours là, qu’elle avait toujours été là. Qu’elle était en moi. Qu’elle m’appelait à son secours. Je fermais les yeux afin d’oublier ces idées stupides. Puis rouvrait les yeux. Les portes s’ouvrir sur la station de la gare. Je sortis alors de ce métro pour rejoindre mon train.

Dans le train, j’essayais de dormir mais j’en étais incapable. A chaque fois que je fermais les yeux, je la revoyais me fixant avec son petit sourire en coin.

J’y avais réfléchis toute la nuit sans pouvoir m’endormir ce n’est qu’aux alentour de 5h que j’ai pu m’endormir…

Le lendemain en prenant le métro dans le sens inverse en direction de mon travail j’espérais la revoir… Je ne pensais plus qu’a ça. Mais le métro était plein il m’était impossible de la retrouvé avec tant de monde... Et j’étais tellement  fatigué, j’avais l’impression que mes jambes ne me tenait plus.

Ma journée de travail fut abominable... Pour tenir j’avais dus prendre une dose de cafés impressionnante. Ma productivité au travail avait été abominable. En sortant du travail, j’étais sur les rotules. Mais je gardais espoirs de la revoir ce soir encore…

 

Et comme si mon souhait avait été exaucé elle était là. Cette fois, elle était assise. Elle ne m’avait pas vu encore. Elle écoutait toujours de la musique, son casque sur ses oreilles, mais cette fois elle ne dansait pas elle bougeait seulement la tête de droite à gauche en suivant la musique. Cette fois, je décidais de m’assoir. Je m’assis en face d’elle. La regardant, la tête de trois quart en esquissant un regard protecteur. Quand elle me vit, elle me sourit et arrêta de bouger la tête.  Pour éviter de la fixer de nouveaux le posa mon coude sur l’accoudoir a coté de moi et posa ma tête sur ma main fermant les yeux. Tous d’un coup, je sentis quelque chose se posé sur moi. C’était elle, elle s’était assisse à côté de moi et avait posé sa tête sur mon épaule. Je me sentais rougir mais je n’osais pas bouger de peur de la dérangé. Je la regardais, endormit sur moi. J’eus le sentiment que je pourrais rester ainsi pendant des heures. Lorsque le métro s’arrêta à la première station, une femme tenant sa fille par la main s’assis en face de nous. La petite fille s’assis sur ses genoux et commença à lui chuchotés quelques mots à l’oreille.  La femme nous regarda avec un sourire avant de regarder sa petite, de lui caresser la joue et de lui dire « Un jour aussi tu seras comme ça avec quelqu’un ».  La petite me regarda des étoiles pleins les yeux, joignit ses mains et posa sa joue sur ses mains, emballée par cette idée. Une bouffé de chaleur s’empara de moi de la tête aux pieds. Je ne savais pas quoi répondre et je n’osais pas bouger non plus. Je ne voulais pas qu’on pense qu’on pense que cette jeune fille, dont je ne connaissais toujours pas le nom, et moi étions « ensemble ». Mais les évènements étaient contre nous… D’un côté cette idée me plaisait. Je n’avais jamais eu de relation aussi proche avec une fille et encore moins une fille comme celle-ci. Mais à quoi je pensais moi ! Enlève tout de suite cette idée de ta tête ! Je ne la connais même pas ! Pendant que j’essayais de me ressaisir, le métro s’arrêta à la seconde station. La jeune fille descendait à la prochaine station, je devais la réveiller… mais la voir dans ce sommeil paisible était tellement beau à voir que j’eus du mal à m’y résoudre. Contraint, je finis par lui tapoter le bras. Elle releva la tête, me regarda de ce sourire qui me rend si heureux, s’étira et bailla avant de se levée. Elle ce plaça debout, se tenant à ma place habituelle. On aurait dit qu’elle essayait de voir de mon point de vue. De ressentir ce que je ressentais à cette place. Elle frémit un instant. Les portes s’ouvrir sur cette seconde station et elle sortit d’un pas confiant, les bras et jambes tendus comme pour un défilé militaire. J’essayais de ne pas rire devant ce spectacle, la main devant la bouche je tentais de ne pas rire mais c’était vraiment trop difficile. 

 

Indie | via Tumblr

"You ARE my good reason "

Free hugs!<3

 

Mp 

B0ouh ! :D

 

Si tu veux devenir mon ami(e) pourquoi pas mais soit toi même n'essaye pas de faire semblant d'être comme les autres à quoi ça sert ? A avoir plus d'amis ? Franchement, si on fait du mp c'est pour parler de tout, de rien c'est pas pour gagner un petit +2 ... En ce moment, Fuck les gens... en ce moment, je ris encore, inssenssible? incompréhenssible. Besoin de vivre. Besoin de voir le sourire de mes proches éffacer petit à petit ce qui ronge mon coeur. Me sentir vivante. 

 

Tumblr

 

Nage ! Nage et bats-toi pour survivre !

Pff... j'ai toujours été nulle en natation >~<


"A l'école,

quand on m'a demandé d'écrire

ce que je voulais être plus tard,

j'ai répondu "Heureux".

Ils m'ont dit que je n'avais pas compris la question,

je leur ai répondu qu'ils n'avaient

pas compris la Vie."

~ John Lennon.

 

 

 

(11) Tumblr

Rain make me feel happy because when it rain you can't see my tears ♥


2287572423_1_9.jpg

Portrait Chinois

Si j’étais un animal, je serais BIZARRE.

 Si j’étais un objet, je serais BIZARRE.

Si j’étais une plante, je serais BIZARRE.


Si j’étais une émotion, je serais BIZARRE.


Si j’étais une couleur, je serais BIZARRE.

 

Si j’étais une saison, je serais BIZARRE.

 

Si j’étais un mot, je serais BIZARRE.

 

Si j’étais un chiffre, je serais BIZARRE.

 

Si j’étais un instrument de musique, je serais BIZARRE.

 

Si j’étais un des quatre éléments, je serais BIZARRE.

 

 

Mais je suis humaine, HEUREUSEMENT ♥

 

Hihi


he will only do free! | via Tumblr

 

Favorite kid movie 💓

 


Merci pour tous les

 

+2 donnés !

 


2287572423_1_9.jpg

 

 

Merci d’avoir lu tout mon QSJ.

 

A bientôt, j’espère et bon jeu a tous !


(1) Tumblr

 

(j'm'en bat les steak de ton +2)

[Moi nan '^']

 

 

WAKE ME UP WHEN IT'S ALL OVER | via Tumblr

 

K-K Kiwi & K-Kwett'

 

2287572423_1_9.jpg

 

 Rjd

 

A World Sketched in My Dreams | via Tumblr

Life is Good | via Tumblr

Pink Me

Tumblr

                           http://wildfeathersfreemind.tumblr.com/

 pretty hairstyle

Untitled | via Tumblr

~

The Doctor & Amy

-mattsmith. | via Tumblr

 

Sweaters ❤️

Fashion | via Tumblr

♡


Une fille demande à sOn mec s'il la trouve jOlie. Il répOnd nOn.
Elle lui demande s'il veut être avec elle pOur tOujOurs Il répOnd nOn.
Elle lui demande s'il pleurerait si elle partait. Une fOis de plus il répOnd nOn.
Puis elle lui demande si il l'aime de tOut sOn cOeur. Il répOnd nOn.
Elle en avait entendu assez.
AlOrs qu'elle s'en allait, des larmes cOulant sur sOn visage,
le garçOn lui attrape le bras et dit...Tu n'es pas jOlie, tu es irrésistible.
Je ne veux pas être avec tOi pOur tOujOurs, j'ai besOin d'être avec tOi pOur toujOurs.
Et je ne pleurerais pas si tu t'en vas, je mOurrais.
Et je ne t'aime pas de tOut mOn cOeur, tu es mOn cOeur

Compte les O

Et si j'ai pas envie , hein ?? :p

Age Genre Ville Pays
24 ans Femme Don't care... ;) France
Célébrité préférée Musique préférée Film préféré Plat préféré
Toi ♥ Listen to your heart ♥ Ma colocataire Les cupcakes et les bonbons, pourquoi ? (les bambous c'est en suplément)
Couleur préférée Le job de mes rêves Emission préférée Loisir préféré
La couleur de la vie... ♥ Mangaka ♥ Docteur Who ♥ Vivre ♥


© FEERIK GAMES 2015 - Nous contacter - CGU - Charte des forums - Mentions légales - Mon compte - Règles - Comment jouer - 29/05/2022 04:14:19