Pseudo

Mot de passe

Ton pseudo :Ton email :
Ton mot de passe :Ton année de naissance :










Note Doll
Note Loft
A vie
Cette semaine
47
47
0
0
dareen
Bouh! Merci pour les bonbons! <3
01/11/2019 à 15:47:42

Lire tous les com'z

ponnetdebil a 0 points de bonté.

ponnetdebil
Niveau
22
Imperatrice des océans

Tu n'es pas encore membre VIP !
Pour obtenir la pièce VIP et pleins d'autres avantages, tu dois être membre VIP !
Tu peux t'abonner à la semaine pour évoluer à ton rythme.
Si tu es déjà fan d'OhMyDollz, tu peux directement t'abonner pour plusieurs mois.

Rejoins le cercle très privé des membres VIP !

 

Je fais partie des dolls de cuiicuii 

et je dédie cette doll à toutes les femmes qui se sont battues pour exister

défilé couple st valentin:  avatar revisité

citée comme perle

 

fond d'écran: ma fille au spectacle de danse kaleidoscope remise du bouquet

je suis fan de sheem

loft : Zénobie, la reine guerrière


Zénobie devient la deuxième épouse d'Odénath II en 258 et vers 266 elle lui donne un fils Wahballat. En 267 et 268 elle conquiert de nouveaux territoires pour la mémoire de son mari et comme héritage pour son fils, qui augmentent encore l'Empire de Palmyre. Son objectif déclaré était de protéger l'Empire Romain d'Orient de l'Empire Sassanide, pour la paix de Rome, cependant, ses efforts ont augmenté de manière significative la puissance de son royaume. Elle prit le contrôle des armées d'Orient et partit pour conquérir l'Égypte, avec l'aide de son général, Zabdas et de leur alliéÉgyptien, Timagenes et brisa ses relations définitivement avec Rome. En 269, elle soumit le pays et expulsa le Préfet Romain, Tenagino Probus, qu'elle fit décapiter lorsque celui-ci voulut reprendre son territoire. Puis, elle se proclama elle même Reine d'Égypte qu'elle gouvernera jusqu'en 274. Après ces premières campagnes, Zénobie sera connue sous le nom de "Reine guerrière". Il est attesté qu'à la tête de ses armées elle a affiché d'importantes prouesses que ce soit à cheval, ou à pied avec ses soldats.

La Reine étend sa domination jusqu’aux confins du désert Syrien et fait de la ville de Palmyre une brillante capitale. Avec sa grande armée elle fait des expéditions et soumet l'Anatolie. Elle conquiert : Ancyra (ou d'Ankara) et va jusqu'à prendre Chalcédoine (Ancienne cité maritime de Bithynie, presque directement en face de Byzance), toute la Syrie, la Palestine et le Liban. Dans son Empire de courte durée, Zénobie sait se rendre maîtresse des routes commerciales vitales dans ces domaines jusque là Romains. 
  
   L'Empereur Romain Aurélien, qui était à ce moment-là en campagne avec ses forces contre les Gaulois, avait reconnu l'autorité de Zénobie et Wahballat. Toutefois, en 272-273, cette relation commença à dégénérer lorsqu'Aurélien entama une campagne militaire visant à réunifier l'Empire Romain. L'Empereur et ses forces quittèrent la Gaule et arrivèrent en Syrie. Les armées de Zénobie et d'Aurélien se rencontrèrent et combattirent près d'Antioche. Après une défaite écrasante, les troupes Palmyréniennes quittèrent Antioche et Émèse. Zénobie ne fut pas en mesure de récupérer son trésor dans cette dernière avant qu'Aurélien ne l'assiège. 
  
   Elle prit la fuite avec son fils sur un chameau avec l'aide des Sassanides, mais ils furent appréhendés sur l'Euphrate par les cavaliers d'Aurélien. L'Empire de Zénobie prit fin et les Palmyréniens qui refusaient de se rendre furent capturés par Aurélien et exécutés sur son ordre. Parmi ceux-ci se trouvait le conseiller en chef de Zénobie, le Sophiste et philosophe Grec, Cassius Longinus (213-273). En 274, Zénobie fut jugée à Émèse et fut condamnée à l'exil et ramenée en otage à Rome où elle fut exhibée, attachée par des chaînes en or, lors de la parade militaire pour le triomphe d'Aurélien. Cependant, impressionné par la beauté, la dignité et la culture de la Reine, Aurélien la libéra peu après et lui accorda une élégante villa à Tibur (Tivoli moderne, Italie).

Zénobie vécu dans le luxe et devint une éminente philosophe et matrone Romaine. Elle épousa un Gouverneur et sénateur Romain dont le nom est inconnu, elle lui donna plusieurs filles dont les noms sont aussi inconnus, mais qui sont réputées pour avoir été mariées à de riches et puissantes familles de nobles Romains. Il ne paraît pas que Wahballat, trop jeune, ait été jugé lui aussi. Il accompagna probablement sa mère à Rome et y finit ses jours. Quelques spécialistes affirment que Wahballat serait mort sur le chemin de Rome. Plusieurs autres versions entour la Reine après sa capture. Il est dit qu'elle se suicida d'ennui. Une autre version dit qu'elle participa a un complot fomenté par quelques Sénateurs. 
  
   Mis au courant quelques heures avant que le crime ne soit perpétré, l'Empereur Aurélien ordonna aussitôt l'arrestation de tous ceux qui avaient voulu attenter à sa vie. Zénobie, après avoir été laissée sans nourriture pendant plusieurs jours dans sa prison, aurait été étranglée par des ***es et elle ne reçu pas de sépulture. Ces versions sont peu probables car la preuve d'un de ses descendants est confirmée par une in ion trouvée à Rome. L'in ion de Lucius Septimia Patavinia Balbilla Tyria Nepotilla Odaenathiania contient les noms de son premier mari Septime Odaenathus. Il a probablement été nommé ainsi en l'honneur d'Odénath II
. Un autre descendant de Zénobie serait Saint Zénobius de Florence, un évêque Chrétien qui a vécu au Ve siècle. On ne sait pas à quelle date mourut la Reine

 jardin : Aoi Gozen la femme samourai 

Aoi Gozen, fille de Kurita Hangaku a vécu au 12ème siècle (?-1183). Elle excellait dans le maniment de la naginata. Comme Tomoe Gozen, elle était une concubine de Minamoto no Yoshinaka. 

Aoi Gozen mourut au combat lors de la bataille du Col de kurikara.

salle de bains1:

rue:


véranda:

salle de bains2

plage: alwilda femme pirate

Alvilda était une femme pirate, fille d'un roi de Scandinavie au ve siècle. Elle s'habillait en homme et était capitaine d'un navire u***ment composé de femmes. Elle se tourna vers la piraterie pour échapper au mariage arrangé avec le prince danois Alf.

Le personnage fictif de Lady Arbyda dans le manga One piece est directement inspiré d'Alvilda, dont l'existence d'ailleurs n'a jamais été établie avec certitude et qui serait peut-être un personnage de légende

terrasse: jingu kozo en construction

Jingū (神功皇后, Jingū Kōgō169 - 269) fut, selon la légende, impératrice-consort (kōgō, bien que ce titre n'existe en fait que depuis 702) de l'empereur Chūai et fut régente de la mort de son mari en 209 jusqu'à l'accession au trône de son fils, Ōjin en 269.

Légende[modifier]

Selon la légende rapportée par le Kojiki et le Nihon Shoki, à la mort de son époux, elle mène une armée à la conquête des Trois Royaumes de Corée, avec l'aide des joyaux magiques du dieu Ryujin, avant de revenir victorieuse trois ans plus tard et de mettre au monde Ōjin (elle aurait donc porté cet enfant pendant trois ans), et d'assurer la régence pendant 60 ans, affrontant plusieurs rébellions.

La légende de l'invasion de la péninsule coréenne est issue de l'interprétation traditionnelle de la stèle de Kwanggeto découverte en Mandchourie, qui proclamait la domination de Koguryŏ sur la Mandchourie et sur la partie nord de la Corée. Des études plus poussées ont révélé que cette interprétation traditionnelle était basée sur des conjectures puisque plusieurs lettres, critiques pour la compréhension du texte, manquaient et que le contexte correspondrait plus avec les voisins immédiats de Koguryŏ, Silla et Paekche. Paekche avait de très étroites relations avec le Japon, incluant des échanges entre les deux cours, et fut la principale source d'introduction de la culture continentale au Japon.

La plupart des historiens, y compris japonais, rejettent la légende de Jingū, son règne ayant pu être inventé pour expliquer l'interrègne de 200 à 270 qu'enregistrent le Kojiki et le Nihonshoki. Cependant, cette légende atteste de l'existence de rapports entre le Yamato et les royaumes de Corée au ive siècle.

Selon certains auteurs, se basant sur le Nihonshoki, elle peut être assimilée à la Himiko des légendes chinoises.

 

salon2: salon de danse

pîece nuage: non défini a termine

arc en ciel:

château hanté: dans le palais d'hatchepsout

Les jardins de l’Egypte Ancienne ont peu de mystère pour notre époque. Ils sont connus grâce aux nombreux dessins et in ions retrouvés sur les tombes et à des textes de l’époque qui dévoilent le goût prononcé des Egyptiens d’alors pour les fleurs et les jardins ombragés.Dans ces somptueux jardins on cultivait toutes sortes de fruits, des vignes pour le vin et des papyrus. Les morts possédaient aussi leurs propres jardins situés aux alentours des tombes.

Dans les bas-reliefs, on trouve représentées des maisons de grands bourgeois comme des demeures d’aristocrates. Dans les fresques de l’Ancien Empire, on voit des***mples de demeures bourgeoises, entourées d’un jardin d’un hectare, et pourvues d’une pièce d’eau, où l’on trouve déjà mentionnés la vigne et le figuier. Au Nouvel Empire, les jardins se répandent davantage. On trouve parmi les fresques des portraits de riches hommes se faisant représenter avec leur femme devant le jardin qui fait leur fierté. L’un d’eux nommé Anna avait fait venir de toute la région 28 espèces de plantes, ant un jardin de près de 500 arbres et palmiers. Il y avait notamment un sycomore, des figuiers, des grenadiers, des pieds de vigne, des saules, des tamaris, des acacias, des ifs, des balanites, des jujubiers ...Les rois du Nouvel Empire entouraient tous leurs palais de vastes jardins. Aménophis III, par***mple, se fit bâtir, à l’ouest de Thèbes, un palais pourvu d’un immense parc.

Clos de hauts murs, les jardins étaient souvent pourvus de portes monumentales. Ils étaient aussi la plupart du temps pourvus d’une pièce d’eau carrée ou rectangulaire. Des lotus et des papyrus s’épanouissaient à la surface de ces bassins où l’on trouvait poissons, grenouilles et canards. Une barque légère était amarrée devant l’escalier, attendant les maîtres pour leur promenade. Des kiosques étaient aussi édifiés sous les arbres pour prendre les repas ou se reposer.Aujourd’hui, la plupart de spécialistes s’accordent à dire que les Egyptiens de l’antiquité avaient fait de leur vallée l’un des plus beaux jardins du monde .

 

 

chine:

foret

panthercave:

manoir:

palais flottant:dans la demeure de ambapali

AmbapaliAmbapālika ou Amrapali (fl. -500) est une nagarvadhu (courtisane royale) de l'Inde ancienne, plus précisément de la république de Vaishali1. En suivant les enseignements de Bouddha, elle devient une arhat. Les anciens textes pali et bouddhistes en font mention, en particulier en rapport avec l'Ambapalika Sutta2,3,4,5. Selon les textes, Bouddha reçut en don de la courtisane Ambapali un verger de manguiers pour y méditer et, selon de multiples interprétations, pour lui servir de source de revenus lui permettant ainsi de se consacrer à sa voie.Elle est un peu la marie madeleine hindoue.



milles et une nuits

cannes: dans le secret de chez lara croft à terminer

piece coloc peut etre remanée

chez sarah:peut etre remaniée


Age Genre Ville Pays
57 ans Femme
Célébrité préférée Musique préférée Film préféré Plat préféré
Couleur préférée Le job de mes rêves Emission préférée Loisir préféré


© FEERIK GAMES 2015 - Nous contacter - CGU - Charte des forums - Mentions légales - Mon compte - Règles - Comment jouer - 14/12/2019 23:53:49