Pseudo

Mot de passe

Ton pseudo :Ton email :
Ton mot de passe :Ton année de naissance :









Note Doll
Note Loft
A vie
Cette semaine
47
47
4
4

Aucun commentaire

Lire tous les com'z

Aucun ami

rosa-haugen a 0 points de bonté.

rosa-haugen
Niveau
3
Infirmière

 

 

ROSA MARLEY HAUGEN

 

La poitrine gonflée d'amour et de peinture

 

Elle est assise sur son lit, les reins au creux des draps moites, l'épiderme et la chair à vif. Ses doigts s'égarent comme des naufragés sur la peau de sa cuisse, sur laquelle elle glisse, lentement, les yeux dans le vague et l'esprit aussi loin; elle est dans la peinture, dans cette cour, sur ce chevalet, dans cette toile, au fond de ce paysage. Rosa est là, sans être là; elle est dans cet immeuble, dans cet appartement, dans cette chambre, sur ce matelas enfoncé. A côté d'elle un corps est étendu, le dos et la chevelure dans la lumière, la carnation exposée. Rosa n'ose pas le regarder. L'homme est venu là, frapper à sa porte, à l'improviste et sans un mot, les cheveux gorgés d'eau de pluie et de sueur; son regard était celui d'un homme qui retrouve son souffle, après des années d'apnée. Et Rosa connaissait ce regard; c'était le regard de chacun des hommes qui venait la rejoindre, dans cet immeuble, dans cet appartement, dans cette chambre, sur ce matelas enfoncé. Et l'homme est venu, l'a étreinte comme un forcené, puis s'est levé fébrile, a marché jusque la commode de bois vernis, sur laquelle il a déposé quelques morceaux de papier. Et il est revenu là, se nicher tout contre Rosa, Rosa aux doigts d'aquarelle et d'encre de Chine, Rosa aux cheveux roux et épars, Rosa la pudique indécence, la gracieuse Rosa. 

 

***

 

Rosa, douze ans et demi. Ses pieds nus s’enfoncent dans la terre de sable, une peau blanche et immaculée soudain incrustée de poussière ; elle pousse au plus loin, palpant du bout des ongles ses limites, tout en restant assise sur ce minuscule rondin de bois. Ses cheveux de rouille gravitent autour de ses maigres épaules, elle est belle et tout le monde la regarde. Rosa, douze ans et demi seulement. Sous son visage de poupée ravie, un feu incandescent, magnifique et ardent, ronfle et crépite ; en face d’elle, un adolescent chante une chanson à la guitare, une chanson qu’elle ne connaît pas mais elle s’en fiche. Elle écoute cette voix éraillée, tout juste en train de muer, pénétrer son coeur et son âme. Et sous ses paupières se reflètent les flammes. Elle est belle et tout le monde ne regarde qu’elle. Ses parents sont rentrés plus tôt dans la caravane, Ne rentre pas tard ma pépite, l’ont confiée à un ami de la famille. Rosa l’aime bien, il lui donne des friandises parfois le soir, quand ses parents ont le dos tourné. Elle a l’habitude de veiller tard, ici tout le monde est bienveillant et souriant. Dans ce désert, ils existent, avec leurs caravanes, et pourtant personne ne sait qu’ici des gens s’aiment. Et ce soir ne semble pas être un soir différent, pour la petite Rosa. Et pourtant, elle ne comprend pas quand cet ami de la famille l’emmène dans sa caravane à lui, au lieu de la ramener à ses parents. Il n’a jamais fait ça, mais elle le suit. Inconsciente et innocente. Rosa est belle et bizarrement, tout le monde a détourné le regard. 


 

 

 

 

 

Age Genre Ville Pays
20 ans Femme
Célébrité préférée Musique préférée Film préféré Plat préféré
Couleur préférée Le job de mes rêves Emission préférée Loisir préféré


© FEERIK GAMES 2015 - Nous contacter - CGU - Charte des forums - Mentions légales - Mon compte - Règles - Comment jouer - 21/07/2018 10:05:04